Recensement des producteurs et leurs vergers : Un scandale financier éclabousse des responsables


20/09/2019
Recensement des producteurs et leurs vergers : Un scandale financier éclabousse des responsables
Une sale affaire de détournement de fonds empeste dans la filière café-cacao

L'opération du recensement des producteurs du café-cacao et de leurs vergers est entrée dans sa phase de sensibilisation sur le terrain. Mais déjà, l'on a signalé à Linfodrome le jeudi 19 septembre 2019 qu'un scandale financier éclabousse des responsables.

Sur la trentaine d’organisation professionnelle agricole (Opa) seules deux structures ont été choisie : La Fédération des organisations des producteurs de café cacao (Fopcc) présidée par Kambou Sié et l'Association nationale des agriculteurs et coopératives agricoles de Côte d'Ivoire (Anacaci) de Soro Pennatirgué .

Aussi, Kambou Sié a-t-il entrepris de sillonner les régions du Gô, du Loh Djiboua, de l'Agneby Tiassa, de l'Indenié Djuablin, de la Mé et le Sud Comoé.

Mais, cette importante opération qui vise à expliquer aux producteurs les enjeux de se faire recenser est entachée par un scandale financier. Des producteurs des zones déjà visitées ont dénoncé un détournement massif de fonds. « Pour chaque région, le Conseil du café-cacao met à la disposition des équipes de sensibilisation au recensement la somme de 12 millions de francs Cfa. Mais, des responsables de ces structures gardent pas dévers eux 8 millions de francs Cfa par région et nous remettent 4 millions de francs Cfa pour aller faire le travail. Ce n'est pas sérieux et nous dénonçons cela avec la dernière énergie », nous ont confié des producteurs, au cours d'une conversation téléphonique, le jeudi 19 septembre 2019. Avant d'ajouter que « ce travail sera bâclé ». Si certains font savoir qu'ils n'iront pas faire la sensibilisation « avec ces miettes » (24 millions sur 72), d'autres envisagent de porter plainte devant les autorités judiciaires pour détournement de fonds portant sur 48 millions de francs Cfa. « Nous avons trop laissé faire. Maintenant nous allons dénoncer toute forme de malversation », ont-ils insisté.

« Faux, c'est une fausse rumeur », a réagi M.Kambou quand nous l'avons joint par téléphone ce jeudi. « C'est une sensibilisation avec les enfants du Gôh. C'est pas une tournée organisée par Kambou Sié. Non, nous y sommes aller pour appuyer les acteurs sur le terrain. Chaque bureau exécutif définit son budget et le dépose. Ce n'est pas comme s'il y a de l'argent qu'on distribue aux producteurs. Plusieurs organisations en ont reçu pour faire la sensibilisation », a-t-il indiqué.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome