J-CAP 2020 : D'importants chantiers annoncés à l'issue de la Conférence internationale sur les marchés des capitaux


11/02/2020
J-CAP 2020 : D'importants chantiers annoncés à l'issue de la Conférence internationale sur les marchés des capitaux
Une conférence de presse a été animée à la fin de la rencontre. (Ph: DR)

La première conférence du Programme conjoint de développement des marchés financiers (J-CAP 2020) a pris fin mardi 11 février 2020. Après deux jours de travaux, les participants à ladite rencontre ont convenu de mettre en œuvre un certains nombre de chantiers.

Les échanges au cours des deux journées de travaux (lundi 10 et mardi 11 février 2020) de la première conférence du Programme conjoint de développement des marchés financiers (J-CAP 2020) ont permis de mesurer les avancées notables au niveau des marchés financiers, mais également d'identifier les chantiers à réaliser.

S'agissant des chantiers, le Conseil Régional entend au cours de cette année et des prochaines années à venir, finaliser avec l’assistance du Groupe de la Banque mondiale, la proposition d’un cadre fiscal harmonisé au cours du troisième trimestre 2020. La conférence ambitionne d'accélérer les réflexions sur la tarification applicable sur le marché financier régional en vue d’une revue en 2021 ; de lancer le programme d’éducation financière à l’endroit des investisseurs ; de mener des actions fortes à l’endroit du secteur privé notamment les compagnies d’assurance, les Fonds de Pension et les Caisses de Dépôts et de Consignation. Il est également envisager de mener des réflexions en vue d’un assouplissement des réglementations pour un meilleure contribution des Institutions au financement à long terme des infrastructures ; la mise en place de programme de certification des acteurs du marché et la finalisation dans les meilleurs délais, du Fonds de Protection des épargnants afin d’accroître la robustesse et l’attractivité du marché financier régional.

Pour rappel, la rencontre d'Abidjan a été marquée par des conférences autour de 14 thématiques. Notamment sur le cadre pour le développement des marchés financiers. Sur cette question, certains prérequis à savoir un système réglementaire solide, une politique cohérente et de continuité, la qualité du Régulateur et de l’administration publique, et la stabilité macroéconomique et politique ont été identifiés comme base. Les travaux de la matinée du 11 février 2020 ont porté sur le secteur de l’immobilier et l’attractivité des émetteurs et ont permis de retenir différents points, à savoir : encourager les acteurs à développer des instruments nouveaux tout en les entourant de prudence mais également de l’agilité nécessaire en vue des éventuels ajustements, recourir à la finance verte comme source de financement de l’immobilier, privilégier des secteurs non cycliques dans le cadre du financement de l’immobilier tout en les limitant dans un premier temps aux investisseurs qualifiés.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2