Transport urbain

Des sociétaires apportent leur soutien au nouveau Pca de la Matca


27/05/2013
Le président de l'ADTC-CI, Diabaté Maliki, estime que la nouvelle équipe dirigeante de la Matca a mis fin à une mauvaise gestion (Ph. d'archives)
«Nous apportons notre entière confiance au Conseil d’administration pour avoir élu un assureur chevronné au poste de président du conseil d’administration (Ndlr ; Touré Faman) et nommé un secrétaire général qui maîtrise bien la maison».

Telle est la substance d’une déclaration de l’Association des détenteurs de taxis-compteurs de Côte d’Ivoire (ADTC-CI), faite le 25 mai dernier à son siège d’Abobo. Pour ce patronat des taxis-compteur dont le porte-parole est Saliou Touré (chargé des affaires juridiques), l’avènement de la nouvelle équipe dirigeante qui vient mettre fin à une mauvaise gestion endémique de la Mutuelle des taxis-compteur d'Abidjan (Matca), qui a failli la couler, est de nature à rassurer, désormais, les sociétaires.

Pour accompagner la nouvelle équipe dirigeante à mieux accomplir sa mission. Le patronat a, par ailleurs, fait des propositions. Il est demandé au nouveau Pca, l’ouverture de nouvelles agences dans les communes de Yopougon, Abobo et Treichville pour atténuer la souffrance des transporteurs. «En effet, de 8.000 taxis avant la crise, nous sommes aujourd’hui à plus de 10.000. C’est le signe d’un regain de vitalité du secteur. Aussi les infrastructures doivent-elles suivre cette dynamique», a soutenu Saliou Touré, qui a également plaidé pour une participation de la Matca au renouvellement du parc auto, l’ouverture de magasins de pièces de rechanges subventionnées ainsi qu’une opération immobilière.

Quant au président de l’ADTC-CI, Diabaté Maliki, il a milité pour l’exécution d’une décision de justice rendue. Condamné pour malversation, l’ex-Pca de la Matca, Coulibaly Adama qui a été débarqué de ce poste à l’issue d’une assemblée générale, n’a jamais été inquiété. Raison pour laquelle celui-ci a demandé la purge effective de sa peine. Pour le reste, le patronat s’est saisi de cette tribune pour mettre fin à une rumeur faisant état de ce que le nouveau Pca de la Matca ne serait pas transporteur. Celui-ci a fourni des preuves de l’appartenance de Touré Faman à la grande famille des propriétaires de taxi-compteur d’Abidjan.

A noter que cette déclaration a vu le soutien de trois autres associations. Il s’agit du Groupement des professionnels de taxis-compteur (GPTCI), l’Union patronale des exploitants de taxis-compteur (UPETCCI) et l’Association des propriétaires et conducteurs de taxis-compteur de Côte d’Ivoire (APCTC-CI).

G. DE GNAMIEN

G de Gnamien

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

 

Videodrome