Election des délégués de la Mugef-ci: La liste ''Solidarité et Espoir'' en pôle position


12/06/2013
103 listes concurrentes devant élire 300 délégués de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'Etat (Mugef-Ci) ont sollicité le suffrage des électeurs le 09 juin dernier. 48 heures après ces joutes électorales, le président du Comité électoral national, le Préfet de région Alfred Boni Kouassi, a initié une rencontre avec la presse, hier mardi au Plateau, en vue de donner les premières tendances.

Sur les résultats de 32 régions centralisés, la liste ''Solidarité et Espoir'' rafle la plupart des sièges. Mais, il faut rester prudent, ces résultats ''partiels'' restent à consolider. Toutefois, selon le porte-parole dudit comité, Diomandé Lassiné, ces résultats seront mis en ligne pour permettre à tous les mutualistes de les vérifier. «A partir de ces résultats, le contentieux est ouvert, et les listes concurrentes ont cinq (05) jours pour les réclamations», a indiqué le porte-parole du Comité électoral national.

Quant au président de cette instance, Boni Kouassi, il a décliné son intervention en remerciements. D'abord, à l'endroit du Chef de l'Etat et son gouvernement qui ont permis les reformes au sein de la Mugef-ci ; ensuite, au Comité de gestion qui a voulu des élections transparentes ; et enfin, aux mutualistes qui ce sont appropriés les reformes en allant voter massivement leurs délégués.

A ces derniers, le Préfet hors grade, Boni Kouassi, a eu une adresse particulière. «La nouvelle Mugef-CI est née, parce que le système démocratique est désormais en marche. Il est révolu le temps où des camarades sont cooptés. Nous demandons aux délégués nouvellement élus de se rendre massivement à l'assemblée générale du 28 juin prochain devant élire les 10 membres du conseil d'administration ainsi que les 3 membres du comité de contrôle», a-t-il invité notamment.

G. DE GNAMIEN

G de Gnamien

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2