Éducation nationale : Les enseignants reconduisent la grève

Le message de la Cosefci au gouvernement
19/05/2019
Éducation nationale : Les enseignants reconduisent la grève
Pacôme Attaby a exhorté le gouvernement à trouver des solutions avant qu'il ne soit trop tard

Il n'y aura pas de cours au primaire et au secondaire demain lundi et jusqu'à nouvel ordre. C'est ce qu'a indiqué Pacôme Attaby, porte-parole de la Coalition éducation/formation de Côte d'Ivoire (Cosefci) quand Linfodrome l'a interrogé ce dimanche 19 mai 2019, en fin de matinée.

La grève des enseignants se poursuivra lundi 20 mai et les jours suivants, a fait savoir Pacôme Attaby, porte-parole de la Cosefci. Il a justifié cette décision parce qu'ils n'ont pas obtenu gain de cause après la grève « d'avertissement » observée la semaine dernière. « Nous n'avons rien obtenu. Alors, nous poursuivons le combat. Nous ne faisons pas la grève pour le plaisir. Nous faisons la grève pour obtenir des acquis. Et, tant que les lignes ne bougeront pas, nous maintiendrons notre mot d'ordre », a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, M. Attabi a fait savoir que la Cosefci se réunira en assemblée générale le mercredi 22 mai prochain. « Nous irons en assemblée générale pour apprécier l'évolution des choses et prendre les décisions qui s'imposent. Mais avant, demain lundi, nous allons coordonner nos actions avec la Cnec ( Coordination nationale des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d'Ivoire, ndlr) qui entame, elle aussi en grève », a-t-il annoncé.

Enfin, le porte-parle de la Cosefci a lancé un appel au gouvernement : « Il faut que le gouvernement s'active à trouver des solutions aux revendications des enseignants avant qu'il ne soit trop tard. Il y a les examens de fin d'année qui arrivent à grand pas. Il ne faut qu'il croit que nous sommes dupes, que nous ne voyons pas le dilatoire. Nous n'allons pas nous laissé abuser !»

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2