Rentrée scolaire : Des élèves se tabassent en classe en présence de Kandia


11/09/2019
Rentrée scolaire : Des élèves se tabassent en classe en présence de Kandia
Photo d'illustration

La rentrée scolaire 2019-2020 a été effective dans plusieurs établissements, le lundi 9 septembre 2019, comme annoncé par le ministère de l'Education nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle (Menetfp).

La Menetfp, Kandia Camara, accompagnée du nouveau secrétaire d’État en charge de l'Enseignement technique et de la formation professionnelle, Brice Kouassi, a fait le tour de quelques établissements, à Koumassi. Ainsi, à l'Intitut Mahama Cissé Sabil Nadjan contigu à la grande mosquée de la commune, deux élèves, du fond de la classe de Cp1, se sont mis à se battre, en sa présence. Elle les a calmés, de même que leur maître, et tout est rentré dans l'ordre. Dans cet Institut Franco-arabe du Cp1 au Cm2, avec 383 élèves, les apprenants étaient en T-shirt jaune et les filles portaient un voile. Les cours avaient démarré.

Bien avant, au Centre de perfectionnement aux métiers de la mécanique (Cpmm), des élèves étaient en classe. Par la suite, la délégation ministérielle s'est rendue, tour à tour, au groupe scolaire Bad 5, aux lycées municipaux 1 et 2, et à Lagune 1 et 2 où des cours, bien qu'ayant commencé dans certaines classes, n'avaient pas encore débuté dans d'autres classes, pour diverses raisons. Les mêmes appels à commencer déjà à préparer les examens de fin d'année, dès la rentrée, ont été lancés par l'hôte. '' Vous devez être assidus, pas de grève, pas d'abandon, pas d'absence'', a recommandé la ministre Kandia aux élèves.

Faisant son point, face à la presse, elle s'est réjouie de ce que les enseignants soient en classe, de même que des élèves et les personnels à leur poste.'' Les résultats de fin d'année se préparent, le premier jour. C'est donc important que les cours démarrent, ne serait-ce que par les révisions, pour les mettre dans le bain et commencer le programme scolaire. Une année réussie est une année où le programme scolaire, le quantum horaire, les progressions, les évaluations, les dates des vacances et les temps des examens ont été respectés (…) Je voudrais demander à tous les élus de Côte d'Ivoire, les députés, les maires, les sénateurs, de nous accompagner dans notre œuvre de construction d'une jeunesse bien formée, compétente pour le développement de leurs cités et de la Côte d'Ivoire'', a-t-elle lancé.

Relativement aux revendications des syndicats qui avaient subordonné,en mai dernier, la rentrée au règlement de leurs préoccupations, la ministre Kandia Camara a déclaré :'' Cette année, il n'y a pas de palabre. Les syndicats sont avec nous. Je voudrais saluer l'esprit qui prévaut en ce moment, au sein de la communauté éducative, ce partenariat entre le ministère et les syndicats. C'est vrai que l'année dernière a été assez mouvementée, assez difficile, mais nous avons fait la paix, nous nous sommes compris, nous nous sommes mis ensemble, nous avons terminé l'année scolaire ensemble. Nous avons organisé les examens ensemble. En ce premier jour de rentrée, nous sommes encore ensemble (…). Je voudrais leur rendre hommage et demander une implication de plus en plus forte. Nous avons une surprise que nous allons annoncer à la réunion de rentrée où vous aurez le thème de l'année, et vous comprendrez pourquoi ce thème a été choisi''. Pour terminer, elle a souhaité une bonne rentrée scolaire à tous les acteurs.

 

Dominique FADEGNON

1 | 2

 

Videodrome