Réouverture des écoles effective à Yamoussoukro :Plusieurs élèves refoulés pour défaut de masques


18/05/2020
Réouverture des écoles effective à Yamoussoukro :Plusieurs élèves refoulés pour défaut de masques
Les cours ont repris à Yamoussoukro.

C’est effectif. Les établissements primaires et secondaires de Yamoussoukro, la capitale politique, ont rouvert les portes, ce lundi 18 mai 2020, conformément à la récente décision du président de la république et des autorités éducatives, après exactement deux mois d’inactivité.

Dans les différents établissements du secondaire et du primaire qui ont été visités ce jour, les responsables semblent avoir pris toutes les dispositions utiles afin de garantir le respect scrupuleux des mesures de protection recommandées en la matière. Au lycée Mamie Adjoua, les quelques 548 élèves de Tle et de 3è, prioritairement concernés par les deux premières semaines, ont été repartis dans 21 salles de classes. «Mme Sako Sita Nomvia, la proviseure, a convoqué, au total 44 professeurs et les cours ont été effectifs. Toutes les mesures de protection sont bien respectées. Les dispositifs de lavage de mains, la distanciation sociale ou encore le port de masques, pour les personnels administratifs, les professeurs et les élèves, sont rigoureusement respectés et les effectifs des élèves vont de 25 à 30 dans les classes», a indiqué le Censeur Coulibaly Brahima, un proche collaborateur de Mme le proviseur. Au lycée Bad où les mesures barrières sont aussi respectées, Mme Effi Kouamé, la proviseure, a expliqué que certains parents d’élèves ont bien voulu soutenir les efforts de l’administration scolaire en offrant masques, gel hydro alcooliques et gants. Ici, ce sont 20 classes de 3è et 13 de Tle qui ont été constituées avec des effectifs de 22 à 27 élèves et des emplois du temps réaménagés. La réalité pour ce qui est de l’effectivité des cours et le respect des dispositions réglementaires est tout aussi pareille au Lycée scientifique. Au primaire, la gestion des écoliers étant plus complexe, il faut des dispositions pratiques supplémentaires avant le début effectif des enseignements. Toutefois, élèves et personnels enseignants  avaient répondu présents dans leurs différentes écoles.

Notons que certain élèves ne disposant pas de cache-nez ont tout simplement été refoulés aux portails de certains établissements secondaires de la place.

Il est à noter aussi que des agents des forces de police, notamment les hommes du Commissaire Coulibaly du premier arrondissement et de son collègue Ange Coulibaly du 2è arrondissement ont fait le tour de ces établissements scolaires, en vue de s’assurer de la réalité du terrain pour ce qui est de la réouverture des classes et surtout le respect scrupuleux des mesures de protection prescrites.

Camille SIABA

(Correspondant régional)

Camille SIABA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome