Abobo / Après une prédiction

Un féticheur tabassé par des brouteurs


5 brouteurs ont cassé tout chez un féticheur qui leur a prédit la mort (Ph. DR)
Ce n'est un secret pour personne. En vue de prospérer dans la cybercriminalité, les cyberescrocs ou ''Brouteurs'' s'adonnent, volontiers, aux pratiques occultes. C'est dans ce souci que cinq (5) d'entre eux, rapporte le site koaci.com, ont rendu visite le samedi 28 septembre 2013, à un féticheur à Abobo, quartier derrière rails.

Face au ''guerrier spirituel'', les brouteurs lui demandent d'invoquer les âmes des morts afin de prédire leur avenir dans la cybercriminalité. Mais, alors que les mauvais garçons s'attendaient à quelque chose de meilleur, voilà que le féticheur révèle à l'un deux, sa mort en fin d'année. C'est le choc. Et, il a fallu une contraction de tout l'instinct vital de ce dernier pour encaisser le coup.

A peine a-t-il retrouvé ses esprits que le cyberescroc décide de faire payer à l'homme mystique cette prédiction à laquelle il ne s'entendait, vraiment, pas. Sans autre forme de procès, le ''Brouteur'' bande ses muscles et casse tout dans le sanctuaire du féticheur. D'ailleurs, celui-ci est aidé dans cette sale besogne par ses quatre autres amis qui ont accusé le spécialiste des sciences occultes de tenter de les escroquer. Statuettes, amulettes, canaris remplis de décoction, peaux d'animaux et autres objets sacrés sont mis sens dessus dessous par une implacable fureur humaine déchaînée.

Le maître des lieux, lui-même, n'échappera pas à la furia de ces curieux visiteurs dont l'âge oscille, il faut le dire, entre 18 et 20 ans. Il est battu sans ménagement pour leur avoir révélé ce qu'ils ne voulaient pas entendre. C'est-à-dire, la mort d'un des leurs au moment où ils sont à la recherche de la fortune. Une fois les nerfs calmés, ces cybercriminels qui veulent, manifestement, égaler Muriel Ahouré, la double médaillée des 100 et 200 mètres aux mondiaux d'athlétisme, ont pris la tangente sans laisser de traces.

G. DE GNAMIEN

G de Gnamien

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte