Koumassi : criminalité

L'épouse d'un Chinois battue à sang par leur employé

Une forte somme d'argent emportée
(Photo d'archives pour illustrer l'article)
Certains individus, travaillant au service d'autres personnes, peuvent, malheureusement, se transformer en loups hargneux pour leurs employeurs. Y.D.Y, Chinois d'une soixantaine d'années et propriétaire d'une plantation à Grand-Bassam, peut parfaitement en témoigner.

De quoi s'agit-il ? Nos sources rapportent qu'il est un peu plus de 20h, le lundi 19 janvier 2015, lorsque le vieux Chinois, de retour de sa plantation à Grand-Bassam, rentre à son domicile situé à Koumassi. Mais contrairement aux habitudes, son épouse ne vient pas à sa rencontre au portail avec son large sourire. Mais ce changement brusque d'habitudes, le planteur va en avoir les explications, une fois qu'il pénètre dans sa maison.

Au salon, en effet, il découvre couchée à même le sol et dans un état lamentable, son épouse. La pauvre avait le visage tuméfié et le corps portant d’affreuses marques de coups. Mais que lui est-il arrivé ? , s'interroge le pauvre mari qui se précipite vers son infortunée épouse en pleurs et qu'il prend dans ses bras. La malheureuse dame explique qu'elle n'est pas victime d'un accident comme on pourrait le croire. Elle ajoute plutôt que c'est le nommé Coman, leur employé, qui l'a ainsi esquintée.

A l'en croire, cet employé qui, depuis toujours, a été pourtant un bon exemple de probité morale, l'a tabassée copieusement. Juste pour l'affaiblir et ensuite voler des biens et se fondre dans la nature. D'ailleurs, dans la maison fouillée de fond en comble, le couple Chinois va déplorer le vol de la somme de 1 250 000 F Cfa. Totalement rouge de colère, Y.D.Y qui promet en faire voir de toutes les couleurs à Coman au cas où leurs chemins se croiseraient, conduit sa femme à l'hôpital pour des soins. Après quoi, il va porter plainte au commissariat de police du 36ème arrondissement. Le suspect est donc activement recherché.

KIKIE Ahou Nazaire

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Kikié Nazaire

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte