Préfecture de Taabo

Elle gifle son chef de cabinet en public : Les agents du Ministère de l'Intérieur en grève contre le Préfet de Taabo


DR

Les agents du Ministère de l'Intérieur réunis au sein du Syndicat national des agents du ministère de l'Intérieur de Côte d'Ivoire (SYNAMICI) entament un mouvement de protestation de 72 heures du mercredi 21 au vendredi 23 Juin 2017 pour exiger le départ de Dame Ouattara Matenin, Préfet du département de Taabo.

Selon un communiqué adressé au Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité dont Linfodrome a reçu copie, il s'agirait d'un mouvement de protestation desdits agents contre le Préfet de Taabo, Dame Ouattara Matenin, pour avoir giflé en public son chef de cabinet, Assi Gervais. Les faits se seraient déroulés le lundi 12 juin dernier lorsque le Préfet Ouattara Matenin demande à son chef de cabinet, Assi Gervais, de l'accompagner dans le village de Pakobo situé dans le département de Taabo pour le règlement d'un conflit villageois.

Il ressort des témoignages que lors des débats, Madame le Préfet se trouve en difficulté en face des protagonistes. Son chef de cabinet lui souffle à voix basse à l'oreille des informations pour décanter la situation. Chose qu'elle prend de la plus mauvaise des manières et hausse le ton sur ce dernier. Elle lui reproche de ne lui avoir pas tout dit avant la rencontre alors que le chef cab lui a maintes fois rappelé ce problème. C'est ainsi que, dans une colère noire, Madame le Préfet se lève et administre une cinglante paire de gifle digne d'un feuilleton de Télé Novelas à son chef de cabinet.

Elle voudra récidiver lorsque des éléments de la brigade de Taabo assistant à la réunion, s'interposent pour stopper la fureur de Madame le Préfet. Les faits se passent devant une assistance médusée qui continue de s'interroger encore sur les mobiles de l'attitude de l'administratrice civile. C'est donc pour protester contre ce qu'ils qualifient de ''mépris'' contre leur collègues que les agents du Ministère de l'Intérieur entrent en grève à partir de ce mercredi.

Comme revendication majeure, le SYNAMICI demande le départ du Préfet Ouattara Matenin de Taabo et la fin des humiliations contre les agents du ministère de l'Intérieur par leur hiérarchie.

« Si rien n'est fait après 72 heures de protestation, nous allons entamer un sit-in devant la direction générale de l'Administration du territoire (DGAT) », indique la note du SYNAMICI. Rappelons que déjà à Taabo, les agents de la préfecture et des différentes sous préfectures ont entamé depuis ce lundi matin un mouvement de protestation pour crier leur colère. Toutes nos tentatives pour entrer en contact avec Madame le Préfet sont restées vaines. Nous y reviendrons.

David YALA

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte