Abengourou : Un éléphant fait 2 morts dans un village


19/04/2017 | | Commenter l'article
1258

Panique généralisée dans le village d’Apprompron-Affewa, le vendredi 14 avril 2017, peu après 15 h.

 Quelques moments plus tôt, un éléphant en furie venait, en effet, de donner la mort à deux habitants de ce bourg situé dans la sous-préfecture d’Ebilassokro. C’est à une cinquantaine de kilomètres au sud-est d’Abengourou. Selon nos sources, il est 9 h ce jour-là. A quelques encablures du village, Souleymane Koné, un saigneur d’hévéa est en pleine activité dans la plantation appartenant à N’Draman Germain. A ses oreilles, des écouteurs. Un peu plus loin dans le champ, se trouve une retenue d’eau.

Soudain, la femme du manœuvre agricole et ses enfants voient surgir un éléphant. Avec la rareté des pluies, le pachyderme est visiblement à la recherche d’un point d’eau. Par des jets de pierres, les enfants et leur mère tentent d’éloigner l’animal. Ce dernier s’engage dans le champ d’hévéa, en direction de Souleymane Koné, le saigneur. La femme tente d’alerter son mari, du danger qui le guette. Mais, les oreilles bouchées, le manœuvre agricole n’entendra pas l’éléphant venir.

A relire: Tiassalé/ Un éléphant détruit les plantations

L’animal le saisit de sa trompe et le projette contre un arbre, avant de l’écrabouiller. Il trouve la mort. L’information du drame est donnée dans le village. Alors qu’on réfléchit à d’éventuelles dispositions à prendre, l’éléphant se signale, de nouveau. Cette fois, c’est le nommé Baya, une autre manœuvre agricole roulant à moto, qui se retrouve nez à nez avec le pachyderme. Il n’aura pas le temps de s’échapper. L’animal l’empoigne et le projette dans les airs avant de l’écraser, une fois au sol. Laissant découvrir ses boyaux et sa cervelle. Scène affreuse. C’est la panique dans le bourg. Les agents des eaux et forêts, en faction dans la zone, alertés, effectuent des patrouillent dans le secteur.

Jusqu’à ce que nous mettions sous presse, ce 17 avril 2017, leurs recherches étaient vaines. En attendant, les populations des localités de la zone sont toutes dans la psychose. Notons que la sous-préfecture d’Ebilassokro est située entre les deux forêts classées de Diamalakro et de Bossomatié.

Ange Kouassi KOBLIKO (A Abengourou)

Linfodrome.ci

Linfodrome.ci |

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte