Marché de nuit de Port-Bouet : Des explosifs découverts dans le bac à ordures


Photo d'illustration

Le vendredi 4 août 2017, le gros bac posé au marché de nuit, dans la commune de Port-Bouët, faisait l'objet d'une grande curiosité. Parce qu'il a été découvert dans le bac en question, des ordures ménagères d'une nature bien singulière.

Ce jour-là, en effet, soit aux alentours de 6h, rapportent nos sources, des éboueurs s'affairent autour du bac. Ils y vident leurs poubelles. Et parallèlement, ils fouillent celui-ci, dans le but de collecter des objets qui pourraient encore, à leurs yeux, avoir de la valeur. Ils pourraient donc aller les revendre, pour se faire quelques sous. C'est dans cette entreprise que les éboueurs tombent sur un sachet contenant des objets. Des objets dont ils tiennent absolument à cerner la nature exacte, et à satisfaire également leur curiosité. Ainsi, ils ouvrent le sachet en question.

A relire: Une arme à feu découverte en pleine récréation dans une école primaire

Mais là, ce qu'ils découvrent, n'a rien du tout à voir avec ce qu’ils désirent. Il s'agit d'explosifs. Précisément, des grenades toutes neuves. Les éboueurs, tremblant de tous leurs membres, comprennent que ces grenades sont dangereuses pour leur vie. En tout cas, pas des jouets qu’ils peuvent emporter, avec eux, à la maison. Ou des objets ordinaires qu’ils pourraient, par cupidité, brader, pour se faire du flic. Ils imaginent un seul instant si ces grenades avaient explosé. Vraiment, Dieu est avec eux. Et c'est ce qu'ils retiennent. Les éléments de la police, saisis, se déportent sur place, pour procéder au constat d'usage. Puis, ils récupèrent les explosifs qu'ils ramènent à leur base. Ils ouvrent immédiatement une enquête pour savoir comment ces grenades se sont retrouvées dans le bac à ordures. Et à quelles fins ?

 

Madeleine TANOU  

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Madeleine Tanou

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte