Week-end sanglant à Yopougon : Tout sur le policier égorgé par les ‘’microbes’’ au carrefour Sable

Comment l'agent de police a été tué
DR

Selon des témoignages recueillis sur les lieux, le sergent de police Isaïe Koffi Yao, de retour du service, se serait retrouvé nez à nez avec un groupe de jeunes detenant des armes blanches et communément appelés ‘’microbes’’ qui ont tenté de l’agresser au niveau du carrefour du Sable à Yopougon.

L’agent de police Esaie Koffi Yao a été la cible des gangs à la machette réputés en Côte d’Ivoire et connus sous l’appellation ‘‘Microbes’’. Ces enfants en conflit avec la loi, selon le régime d’Abidjan, ont sauvagement ôté la vie au policier, le jeudi 31 août 2017, en lui tranchant la gorge à Yopougon, quartier Sable. Son arme de service n’a pu le sauver face à ses agresseurs qui évoluent en groupe. Bien qu’il ait atteint, selon des témoignages, l’un d’entre eux, le policier n’a pu se soustraire de ces malfaiteurs. La gorge tranchée, le corps en lambeaux, c'est dans un horrible état que la police criminelle et la gendarmerie ont découvert un frère d'arme étendu sans vie en plein carrefour, dans une marre de sang. Son arme de service retrouvée sur le lieu du crime a permis de savoir que le jeune flic était, jusqu’à une date récente, à la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS) 4. Le phénomène des ‘’microbes’’ prend de l’ampleur de nos jours à Abidjan. En attendant que le gouvernement ne trouve une solution véritable pour juguler ce phénomène, les populations continuent de vivre dans la peur de ces gamins.

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte