Côte d’Ivoire

Bouaflé : Mort en cascade des bouviers dans des circonstances non encore élucidées

Une machette recouverte de sang retrouvée près du corps du dernier défunt
Le décès de trois bouviers dans des circonstances non encore élucidées créé la psychose dans la région de Bouaflé

En l’espace d’un mois, trois bouviers ont trouvé la mort dans la région de Bouaflé, dans des circonstances non encore élucidées.

C’est la psychose dans le rang des bouviers de la région de Bouaflé. En l’espace d’un mois, trois des leurs ont trouvé la mort. La dernière découverte macabre remonte au dimanche 28 janvier 2018. Ce jour-là, le corps sans vie du nommé Amadou Tall, âgé d’une trentaine d’années, a été retrouvé dans les broussailles du village de Koubi, dans la sous-préfecture de Bégbessou, situé à 7 kilomètres de Bouaflé.

Ces décès en cascade dans le rang des bouviers sont d’autant plus inquiétants que les corps des trois défunts ont été retrouvés dans des états indescriptibles. Par exemple, pour le dernier cas, celui du nommé Amadou Tall, il a été retrouvé près du corps une machette recouverte de sang. Toute chose qui laisse penser que la machette est l’arme du crime. D’ailleurs cette arme a été déposée à la gendarmerie pour nécessité d’enquête.

Diakité Amadou, l’employeur du nommé Amadou Tall, ne contient plus sa colère. Vivement que les enquêtes aboutissent pour ramener la quiétude dans la région de la Marahoué. Toute la population en a vraiment besoin.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte