Riviera : Un gardien affronte des gangsters armés et sectionne le doigt de leur chef


Pour être courageux, Izamguzil Nazioune, ressortissant nigérien, vigile, l'est. Il n'est pas de la trempe de ces plaisantins qui, pour de petits exploits ridicules, veulent voir toutes les femmes à leurs pieds. Même celles du 3ème âge, édentées, aux seins flasques, couchés comme des tapettes. Lui, Izamguzil Nazioune, est un dur. Un vrai de vrai qui a mis en déroute, à la Riviera-Sogefiha, des gangsters pourtant armés.

En effet, nos sources informent que dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 février 2018, des gangsters au nombre de trois jettent leur dévolu sur la demeure de A.O. C'est un ingénieur et directeur des opérations dans une société de la place. Et lui, c'est bien le patron de Izamguzil Nazioune. Nazioune qui assure la sécurité de sa résidence.

Aux alentours de 2h du matin, voici nos trois « travailleurs de la nuit » qui se présentent aux portes de la résidence de l'ingénieur. Ce dernier et les membres de sa famille sont endormis à cette heure-là. Mais pas leur vaillant vigile, auquel ils ont confiance. Et c'est pourquoi d'ailleurs, ils dorment sur leurs deux oreilles. Comme on l'a dit, voici les trois malfaiteurs. Ils maîtrisent le gardien qu'ils surprennent.

Celui d'entre ces gangsters qui tient une arme à feu, leur chef, intime l'ordre au veilleur de nuit de se coucher à même le vol. Izamguzil Nazioune, comme on le rappelle, qui a confiance en ses capacités de dur à cuire, oppose une fin de non-recevoir, à l'injonction des malfaiteurs.

A relire: Yopougon /Une fille de ménage met en déroute des gangsters

Ce qui irrite ces derniers, qui ont horreur qu'on brandisse devant eux, une « motion » de défiance. Le chef de la bande n'hésite plus. Il tire à bout portant sur le gardien, se tenant à moins d'un mètre de lui. Mais aussi incroyable que cela puisse paraître, la balle n’effleure le veilleur de nuit, qu'à la tempe droite.

A cet instant-là, Izamguzil Nazioune se saisit de sa machette. Et il envoie un violent coup au tireur. La machette coupe le canon de l'arme à feu et tranche net, l'index du criminel.

Sous la douleur et à la vue de son doigt traînant au sol, ce dernier ne peut étouffer un cri de détresse. Ses comparses, pris de trouille, n'entendent plus jouer les braves et les grandes gueules de l'instant. Ils prennent la fuite . Suivis en cela, par leur acolyte, désormais handicapé de l'un de ses doigts.

Ce criminel devra assurément penser à une reconversion pour s'assurer sa survie. Parce qu'avec l'index qui lui manque à la main, il sera quasiment impossible pour lui, de tenir une arme à feu. Et çà, c'est signé le brave Izamguzil Nazioune. Entre-temps, le maître des lieux, réveillé par le coup de feu, vient aux nouvelles . La police est immédiatement alertée. Des éléments de forces de l'ordre arrivent sur les lieux.

Après leur constat d'usage, le vigile légèrement blessé est évacué dans un centre hospitalier. Le doigt sectionné du gangster est pour sa part récupéré et gardé en lieu sûr. Il sera déterminant pour l’issue de l'enquête, ouverte par la police.

 

KIKIE Ahou Nazaire  

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Kikié Nazaire

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte