Phénomène d’enlèvement d’enfant : Un ravisseur arrêté à Yopougon avec deux enfants


Un individu réputé être un spécialiste en enlèvement d’enfants, a été arrêté, lundi 05 mars 2018. Il était en compagnie de deux otages dans un hôtel situé dans le village de Yopougon Kouté.

La police ivoirienne a réalisé un gros coup en mettant le grappin sur Kouamé Kouakou Charles réputé être un grand kidnappeur d’enfanst. Il a été interpellé par la police criminelle le lundi 5 mars 2018, alors qu’il se trouvait dans un hôtel à Yopougon Kouté, avec deux de ses otages qui, selon nos sources, seraient des élèves.

Le confrère ''Allo police'' qui a livré l’information, le mardi 6 mars 2018, a précisé le mode opératoire du ravisseur consistant généralement à observer les enfants depuis leurs établissements scolaires. Ensuite, il guettait leurs sorties, et après avoir fait son choix, les obligeaient à le suivre. Une fois à l’abri des regards, le malfrat se permettait d’appeler les parents de ses otages, après avoir pris le soin de récupérer le contact téléphonique de ces derniers. Il leur réclamait des sommes d’argent allant de 400 000 à 750 000 mille francs Cfa.

Informée de cette pratique depuis le mois de janvier 2018, la police judiciaire s’était mise aux trousses de ce scélérat, qui selon notre source, serait resté fidèle à cette technique qui lui réussissait si bien. Puisque des enlèvements avec le même mode opératoire, 5 au total, avaient été signalés malgré l’ouverture de l’enquête sur cette affaire.

Une collaboration étroite se met en place entre la police criminelle, le bureau d’enquête du Centre de commandement et des décisions opérationnelles (Ccdo) et la direction de l’information et des traces technologiques (Ditt). L’individu est tracé et repéré grâce à la collaboration du Ditt, respectivement à différents endroits du pays dont Abidjan, Sikenci et Ndouci mais réussissait toujours à tromper la vigilance des agents de sécurité. Alors qu’il se trouvait le lundi 5 mars 2018 avec deux de ses otages dans un hôtel situé dans le village de Yopougon Kouté, les forces de sécurité réussissent à mettre le grappin sur le quidam et le conduisent dans les locaux de la police criminelle.

Faut-il le rappeler, le phénomène du kidnapping d’enfants et même de personnes majeures s’est accru ces derniers jours à Abidjan et à l’intérieur du pays. Après l’enlèvement, puis l’assassinat du petit Bouba le 26 février dernier, un autre cas a été signalé le lundi 5 mars 2018 à M’bahiakro, dans le centre de la Côte d’Ivoire. Notons que cette situation suscite de l’inquiétude au sein des populations et a provoqué de fortes réactions au sein de l’opinion et sur les réseaux sociaux.

Jean Kelly Kouassi (Stg)

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte