Guémon: Attaque d’un autre corridor à Bangolo, un mort, des populations sur le pied de guerre


Une personne a trouvé la mort dans l'attaque perpétrée cette nuit, dans la localité de Béoué Zibiao (Ph Dr)

Il y a eu des bruits d’arme, cette nuit, dans la région du Guémon. Le corridor d’entrée de Béoué Zibia, chef-lieu de sous-préfecture du département de Bangolo, a été la cible d’une violente attaque dans la nuit du lundi 12 à ce mardi 13 mars 2018. Un civil a été tué par les assaillants qui se sont évanouis dans la nature, selon les premiers témoignages.

La mort de cet habitant, dont l’identité n’a pas encore été révélée, a suscité l’indignation des populations sur le pied de guerre.

Alertés, un détachement de la gendarmerie de Bangolo s’est déployé promptement sur les lieux pour mener un ratissage et déterminer les circonstances de l’attaque.

Pour l’heure, on en sait peu sur ces circonstances, en attendant de recueillir des témoignages sur place des populations.

C'est la deuxième attaque de corridor qu'enregistre le département de Bangolo depuis le début de l'année. Début janvier, une attaque avait été perpétrée à un autre corridor des Forces Armées de Côte d'Ivoire (Faci), précisément dans la localité de Ganzon. Cette attaque avait causé la morts à deux civils auxquels va s'ajouter la victilme de Béoué. 

Béoué Zibia, faut-il le noter, est une localité située à 17 km de Bangolo, sur l’axe conduisant à Kouibly, dans la région du Guémon.

F.D.B

Infos : Emmanuel Goun,

Correspondant régional

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte