Gbonné

L'accusant d'avoir détourné sa femme : Un planteur broie l'un des testicules du client de sa femme


Guy D.M. 33 ans et planteur à Yorogoué, sous-préfecture de  Gbonné, a été condamné à 4 mois de prison ferme. Parce qu'il s'est rendu coupable de coups et blessures volontaires. De fait, ayant surpris sa femme en plein ébats sexuels avec un autre homme, le planteur a tout simplement broyé un testicule de B.T. Germain, celui qui a osé défricher dans son jardin secret.

En allant ce soir-là, au rendez vous de dame D.G. Joëlle, B.T. Germain ne savait pas qu'il y perdrait une des couilles. De fait, la jeune dame, pimpante, vendeuse de soupe de porc, qui a le vent en poupe dans le village, sert aussi bien au lit nombreux de ses clients. Le sachant, son mari lui tend un piège, en simulant un voyage, afin de la prendre la main dans le sac.

Ainsi, courant mois de mars, dès que son mari tourne le dos pour son voyage, D.G. Joëlle cale un rendez-vous avec B.T. Germain, chez elle. Vu qu'elle croit que son mari Guy D.M. est très loin d'elle. Or ce qu'elle ignore, c'est que le planteur s'est planqué dans la petite maison ou se retrouvent habituellement les deux amants.

A relire: Jalousie/ Elle lacère le corps de sa co-épouse avec une lame-rasoir

Ne le sachant pas, une fois sur le lieu, les deux tourtereaux entament les « hostilités ». Le mari cocu ne peut demeurer longtemps dans sa cachette. L'homme fou de colère surgit. Si la femme a eu le temps de fuir, ce n'est pas le cas pour l'homme qui est récupéré par le mari. Et une bagarre se déclenche entre eux.

Au cours de cette bagarre, D.M., le mari, en bonne position, s'empare des testicules de l'amant de sa femme, qu'il mord à pleines dents, au point d'en casser un. D'ailleurs B.T. Germain doit son salut à des voisins, attirés par ses cris de détresse. Transporté d'urgence au Centre hospitalier régional de Man, B.T. Germain perdra un de ses testicules fortement endommagé.

Le tribunal de Man devant lequel Guy D.M. a comparu, le mardi 17 avril 2018, n'a pas été tendre avec lui, car nul n'a le droit de se rendre justice. Il a été condamné à 4 mois d'emprisonnement ferme et à 30000 F Cfa d'amande, pour le délit de coups et blessures volontaires. A sa sortie de prison, il devra verser à sa victime, la somme de 450 000 F Cfa, à titre de dommages et intérêts.

DOUMBIA Balla Moïse (District des montages)

 

 

 

 

 

Doumbia BALLA Moïse

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte