Côte d’Ivoire

Effondrement d’un immeuble à Yamoussoukro : Le directeur régional de la Construction fait des révélations après le drame

Bouleymane Fofana (DR de la Construction): « Mme Yoboué n’a pas eu l’autorisation de construire »
« Les normes n’ont pas été respectées »
Selon le directeur régional de la Construction, Bouleymane Fofana, les normes n'ont pas été respectées

Arrivé peu de temps après l’effondrement d’un immeuble en construction, à Yamoussoukro, le directeur régional de la Construction, Bouleymane Fofana, a fait des révélations.

A l’image de nombreuses autorités de Yamoussoukro, le directeur régional de la Construction, Bouleymane Fofana, s’est rendu, le mercredi 13 juin 2018, sur les lieux de l’immeuble en construction, qui s’est écroulé dans la mi-journée, faisant plusieurs victimes.

Lire aussi cet article: Effondrement d'un immeuble à Yamoussoukro, le bilan s'alourdit

Selon nos sources sur place, Bouleymane Fofana a fait des révélations sur ledit immeuble, un hôtel R+3 appartenant à Mme Yoboué : « Les normes n’ont pas été respectées. Mme Yoboué n’a pas eu l’autorisation de construire. Malheureusement, ce sont les habitudes à Yamoussoukro. Malgré les interpellations, les gens ne se mettent pas à jour », a condamné le directeur régional de la Construction.

Selon un bilan provisoire dressé par le Groupement des sapeurs-pompiers militaires, sur la trentaine de personnes qui étaient sur le chantier au moment du drame, 15 ont été extraites, conditionnées et évacuées au centre hospitalier régional de la ville. Le contact a été établi avec 6 autres. Le reste est encore emprisonné sous les décombres.

Le chantier se trouve au quartier millionnaire, non loin du Lycée français.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte