Alépé : Le mari abat sa femme et se suicide


Les populations de Danguira, dans le département d’Alépé, se sont réveillées, le jeudi 21 juin 2018, dans la tristesse et la désolation. La raison, Nicolas Kouassi, 48 ans, fils de cette localité, exerçant dans le domaine agricole, a abattu à coup de fusil, sa femme Vanessa N’Ta, une dame de 43 ans, avec laquelle il a sept (07) enfants.

Après quoi, il retourne l'arme contre lui, et met fin à ses jours. Pour certainement éviter de répondre de ses actes, devant les tribunaux. Le mobile du crime, qui va engendrer le suicide, n'est pas encore réellement cerné. Cependant, nos sources sur place indiquent que depuis un moment, la vie de ce couple, autrefois tranquille, est désormais rythmée par des querelles, à n’en point finir. On avance de plus en plus vers le point de non retour.

Finalement, le couple décide de faire chambre à part. C’est dans cette ambiance délétère que ce jeudi 21 juin, aux environs de 6h du matin, des coups de feu secouent le foyer qui bat de l'aile. Voisins, enfants et autres curieux accourent et découvrent l’horreur. Les corps sans vie de Nicolas Kouassi et de Vanessa N’Ta inertes gîsant, dans une mare de sang. L’arme du double-crime, avec le canon sentant encore la poudre, traîne à côté des cadavres. Des pleurs fusent alors de partout.

A lire aussi: Crime passionnel à Sakassou / Il tue sa femme et se fait tuer à son tour par des villageois

La brigade de gendarmerie d’Alépé, dont la surface de compétence s'étend jusqu'à la sous-préfecture de Danguira, se rend sur les lieux. Elle procède au constat d'usage et ouvre par la même occasion, une enquête, pour situer les uns et les autres sur les contours de ce drame.

En attendant, les pauvres sept gosses, qui viennent ainsi tragiquement de perdre leurs deux parents, sont inconsolables.

 

Ravel B. ( Correspondant régional)

 

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte