Incendie mortel à Grand-Bassam : Le Groupement des sapeurs-pompiers fait des éclaircissements


Un incendie a fait ce mercredi 25 juillet 2018 près d’une dizaine de morts dans une famille à Mokeyville (Grand-Bassam).

Dans une communication diffusée sur sa page Ffacebook, le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm) a tenu à apporter des éclaircissements sur le drame. Déjà, informent les sauveteurs, c’est à 5h40 que l’incendie a été porté à la connaissance du Gspm qui a dépêché à 6heures un fourgon depuis Abidjan pour la prise en charge. Cela, bien que la zone de Grand Bassam ne soit pas dans sa zone de compétence.

A relire: Incendie à Grand Bassam : 9 personnes dont une grand-mère et ses petits-enfants en vacances décédées

En effet, souligne notre source, certaines villes du pays en l’occurrence Grand-Bassam disposent de casernes de pompiers qui ne sont pas du Gspm. « Sur les lieux le personnel n'a pu malheureusement que constater le feu éteint avec un corps calciné à l'intérieur de la maison », a regretté le Gspm. En ce qui concerne les plaintes exprimées çà e là sur la « lenteur » de l’intervention, la note précise qu’il a fallu non seulement vérifier la véracité de l’information mais aussi prendre des précautions pour une meilleure prise en charge du sinistre. Des antécédents de violence ayant été enregistrés dans la ville balnéaire.

"Il est bon de signaler qu'en 2017, alerté pour un feu de marché à Bassam, notre engin sur les lieux a été caillassé par les badauds, il est à ce jour inutilisable car la commande de la pompe de l'engin est endommagée et les raccords cassés. Donc pour une distance aussi grande nous sommes tenus de prendre certaines précautions et confirmer le sinistre par les services publics quand on nous appelle", apprend t-on.

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte