Yamoussoukro : Une jeune dame poignardée de plusieurs coups de couteau dans les fesses


Dame K. Armelle, vivant à Yamoussoukro, se souviendra pendant longtemps de la date du lundi 16 juillet 2018. Ce jour-là, elle aura passé une nuit très mouvementée, marquée par une agression sauvage, de la part d’un individu, avec lequel le sort a voulu qu'elle se retrouve, à bord d'un taxi.

De quoi s’agit-il ? Selon les informations en notre possession, il est environ minuit quand la jeune dame emprunte un taxi communal, au quartier ‘‘Millionnaire’’, à Yamoussoukro, dans le but de rentrer à la maison.

Peu de temps après, le conducteur du taxi fait monter un second client, qui n’était en réalité qu’un vulgaire malfaiteur. Ce dernier, quelques instants seulement après, se dévoile de façon méchante. Il se jette subitement sur la pauvre dame, qu'il dépouille de ses biens avant de lui porter des coups de couteau. Et cela, sous le regard approbateur du taximan, visiblement complice de cette attaque à l’arme blanche.

Toujours selon nos sources, la pauvre Armelle réussira tout de même à se défaire du criminel, en s'éjectant du véhicule en marche. Mais pas pour longtemps. Son calvaire, est bien loin d'être terminé. Lorsque le taxi s'arrête en effet, l'ignoble agresseur met pied à terre et la rejoint. Se conduisant en véritable « microbe », si c'en est pas un, le quidam use encore de son couteau, pour poignarder la jeune dame. Notamment dans les fesses où il lui enfonce, plusieurs fois et violemment, son couteau. L'abandonnant là, en sang, en bordure de route, le malfaiteur remonte dans le taxi qui l'attend et disparaît dans la nature.

A relire: Yopougon / Un artiste-chanteur poignardé devant chez lui

Alertés, les éléments du commissaire Kouamé Gnézalé, commandant de l'antenne de la Police criminelle de Yamoussoukro, se rendent sur les lieux, afin de procéder au constat d’usage. Puis, ils ouvrent une enquête qui aboutit rapidement, à l’arrestation de l'agresseur présumé. En l’occurrence, Dienne Shissa alias «Chouchou Gabana», âgé d’une vingtaine d’années. Ce jeune homme dont le téléphone-portable avait été retrouvé sur les lieux de l’agression, est appréhendé, aux alentours de 3h du matin, le samedi 21 juillet 2018. Arrestation intervenue à son domicile, au quartier Dioulabougou.

A lire aussi: Des employés d'une banque fessés en public, leurs responsables suspendus

Avec cette belle opération réussie par les éléments de la Police criminelle, basés dans les locaux de la préfecture de police de Yamoussoukro, c’est un bandit de grand chemin qui vient ainsi d’être mis sous l'éteignoir. Notons, dans le cadre de la protection des populations et de leurs biens, que les deux commissariats de police de Yamoussoukro ont reçu chacun, un véhicule de type 4x4. Une dotation qui a été appréciée à sa juste valeur par le commissaire divisionnaire, Binaté Youssouf, préfet de police de Yamoussoukro, ainsi que par les commissaires Foué Hubertine et Ange Coulibaly Komelan. Respectivement chefs de service du premier et du deuxième arrondissements. C’est le lieu d’interpeller à nouveau, les autorités compétentes tant au plan local que national, sur la nécessité de doter les éléments des forces de sécurité de la capitale politique, de moyens de mobilité plus accrus. Ceci, pour leur permettre d’être plus efficaces dans l’accomplissement de leurs missions. 

 

Camille SIABA (Correspondant régional)

 

Camille SIABA

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte