Côte d’Ivoire

Grand Lahou : Un couple d’hippopotames sème la terreur et détruit les cultures

La peur s’est installée dans le village de Tamabo

Depuis la fin du mois de juillet 2018, un couple d’hippopotames dont la femelle est en gestation sème la terreur à Tamabo, village situé à 43 kilomètres de Grand Lahou.

A Tamabo, village situé à 43 kilomètres de Grand Lahou, dans la région des Grands Ponts, il est actuellement impossible de mener des activités en bordure du fleuve Bandama. La raison ? Un couple d’hippopotames dont la femelle est en gestion a pris possession des lieux et dicte sa loi aux pauvres populations.

Selon l’AIP qui rapporte les faits, ces deux pachydermes se sont signalés depuis le lundi 30 juillet 2018 dans le fleuve Bandama. Devenus désormais maitres des lieux, ils détruisent tout sur leur passage. Ils ont commencé à détruire les cultures de riz, de maïs, de manioc, d’ignames, de bananes, de taros et même des cabosses mûres de cacao.

La peur s’est installée à Tamabo depuis que les deux mastodontes y ont mais les pattes.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte