San Pedro: El Capo, l’un des plus grands dealers de la région appréhendé


Ibrahim Kéïta alias El Capo, connu comme l'un des plus grands dealers de drogue de la région, courait depuis le 5 mai 2018 lorsque la Cellule anti-drogue (Cad) de la gendarmerie de San Pedro a appréhendé onze individus dans un fumoir à Yabayo, bourgade située à une quinzaine de kilomètres de Soubré.

Au nombre de ceux-ci, figuraient deux autres dealers présumés être ses complices. Mais depuis le mercredi 22 août 2018, la cavale du dealer de 31 ans a pris fin. Cela, grâce aux éléments du capitaine Djessan Bi Gokon Richard, le meilleur gendarme de l'année, récemment décoré par le chef de l'État Alassane Ouattara. Selon nos sources,  El Capo qui , depuis cette période se savait traqué nuit et jour dans différentes régions du pays, jouait au chat et à la souris avec les limiers de la Cad en changeant continuellement de planque jusqu'à ce fameux mercredi où il est cueilli en plein sommeil à 5h10 du matin à Yabayo, un village du département d'Issia. Il y était revenu à l'occasion de la fête de la tabaski pour célébrer les moments de partages avec son épouse et ses deux enfants.

A relire: Lutte contre le trafic de drogue : 286 tonnes saisies entre 2017 et le premier semestre 2018

Mais mal lui en a pris car la Cad n'avait jusque-là pas abandonné le vœu de l'épingler. Surpris par l'irruption inattendue des gendarmes, ce père de famille se disant aussi chauffeur de taxi n'avait d'autre choix que de se rendre. "Je suis chauffeur de taxi mais j'ai volontairement choisi de vendre de la drogue", confesse t-il devant les journalistes.

À la question de savoir combien il gagnait avec la drogue, celui qui a proposé un véhicule au chef de la Cad pour ne pas que celui- ci le fasse déférer, a prétendu s'en sortir avec 50.000 fcfa  (cinquante mille francs cfa) par mois, arrachant des éclats de rires aux gendarmes et aux journalistes présents qui ont aisément deviné le mensonge. Fait notable pour tous pendant sa présentation à la presse dans les locaux de la Cad, la trop grande assurance de El Capo qui narguait à la limite les gendarmes et ne cessait de répéter sa croyance en Dieu. Il sera déféré à Sassandra. Rappelons qu'au mois de mai, les acolytes de El Capo que sont N'goran Kouamé Bertin et Sankara Ibrahim avaient été pris en possession de 35 blocks de shunk pesant 35 kg, 51 boulettes de shunk, un véhicule Hunday Tucson de type 4x4 appartenant à El Capo ainsi qu'une moto Ktm.

  Nérou Kouadio

Nerou KOUADIO

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte