Guitry : Des frères coupent le bras d'un opérateur économique


Le village de Gnaboasso, dans la sous-préfecture de Guitry, a été le théâtre d'un crime commis dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 août 2018. Gnonlou Roméo et Guédé Gnonlou Ferdinand, tous deux des frères, après avoir menacé d'atteinte à son intégrité physique Mazia Gnali, un commerçant, ils ont fini par mettre à exécution celle-ci.

En effet, selon les informations obtenues de cette triste affaire, il revient qu'à la veille des festivités de l'indépendance de Côte d'Ivoire, les deux frères font une descente au domicile du commerçant. Nous sommes aux environs de 2h du matin. Après avoir fracturé la fenêtre, ils entrent par celle-ci et descendent directement dans la chambre de Mazia Gnali, qui dormait à ce moment-là. Celui-ci brutalement tiré de sommeil. Et le voilà face aux deux gaillards qui lui exigent de l'argent.

Très excités, les deux individus inutilement violents se mettent à tabasser le pauvre opérateur économique. Odieux qu'ils sont, ils vont, à l'aide d'une machette, jusqu'à couper un bras à leur victime, hurlant de douleur. Après cet ignoble crime, les agresseurs emportent des téléphones-portables et d'autres objets de valeur.

A lire aussi: Les accusant du vol de ses poissons: Un pêcheur taillade à la machette ses collègues

Le lendemain des faits, la brigade de gendarmerie de Guitry est saisie. Et après des recherches, les deux suspects sont arrêtés. Et c'est ce qui leur vaut d'être traduits devant le tribunal de Divo.

Au cours de l'audience correctionnelle du mardi 4 septembre 2018, où ils comparaissent, Gnonlou Roméo et Guédé Gnonlou Ferdinand nient les faits dont ils sont accusés. Ils soutiennent plutôt que le jour des faits, ils étaient à une partie de pêche avec des amis du village.

Ce que conteste la victime dont le témoignage détaillé met les deux frères ici, en difficulté. Ils le seront davantage avec le procureur qui explique que leur culpabilité ne souffre d'aucun doute. Ce dernier requiert en conséquence 10 ans de prison pour Gnonlou Roméo qu'il dit être le meneur de l’assaut sanglant. Et 3 ans de prison ferme pour Guédé Gnonlou Ferdinand. 

A relire: Guitry : Un calligraphe déflore une fillette de six ans

Mais, le procureur ne sera pas entièrement suivi dans ses réquisitions par le président du Tribunal. Celui-ci flanque à Guédé Gnonlou Ferdinand, 2 ans de prison ferme et une amende de 200 000 F Cfa. Par contre, concernant Gnonlou Roméo, le juge s'aligne sur la position du procureur. Ainsi, Roméo écope de 10 ans de prison et d'une amende de deux millions de F Cfa. Sans compter des dommages et intérêts, de cinq millions de F Cfa à payer à la victime.

 

Soumaïla BAKAYOKO ( Correspondant régional)


Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte