Treichville : Des gangsters provoquent un accident et emportent des millions de F Cfa


Une attaque à main armée a été perpétrée à Treichville. Un hold-up aux retombées financières très importantes pour ses sombres auteurs. Nous sommes le lundi 4 décembre 2018.

Et ce jour-là, rapportent nos sources, O.S. et O.A., tous deux ressortissants d’un pays frontalier à la Côte d’Ivoire par le Nord, et respectivement magasinier et coursier pour le compte d'une importante société de la place, sont commis par leur employeur, au recouvrement de sommes d'argent dues à leur entreprise.

Investis de leur mission, les deux collègues se lancent donc à la « chasse aux sous », à travers quelques communes de la ville. Là où se trouvent les clients auxquels leur société a fourni de la marchandise à crédit. Plus tard, jusqu'à l'après-midi, les deux hommes amassent beaucoup de sous. On parle de millions de F Cfa.

A relire: Zone 3 / hold-up dans la circulation : Près de 64 millions de F Cfa emportés par un gang

En possession de ces sous, O.S. et O.A. prennent à présent la direction de la résidence de leur patron qui vit dans le quartier « francisé » de la Zone 4, à Marcory. Vu qu'il est convenu qu'ils doivent aller faire le point des encaissements chez leur patron.

Cramponnés sur leur moto, ils foncent vers leur destination. De Treichville où ils se trouvent, les bandits se lancent à l'Avenue 8, Rue 38. Dans leur progression, les voilà dans les parages du lycée moderne de la commune.

Mais à peine franchissent-ils le portail de cet établissement scolaire, que le conducteur d'un véhicule garé en bordure de la voie donne subitement un coup de volant sur le côté gauche, le leur ; leur obstruant le passage.

Trop tard pour éviter le choc. Leur moto entre en plein dans la portière de la voiture. Et voilà les deux agents de recouvrement qui chutent violemment au sol, avec leur engin.

A cet instant-là, les nombreux témoins de la scène vont comprendre qu'il ne s'agissait pas d'un accident. Mais bien d'un coup savamment provoqué. De fait, l'individu assis près du conducteur descend précipitamment du véhicule. Avec le pistolet automatique en sa possession, il tient en respect les deux accidentés. Puis, il leur intime l'ordre de leur remettre tous les sous qu'ils viennent d'encaisser. Dans le cas contraire, il promet de leur exploser la tête. O.S. et O.A. s’exécutent en remettant au bandit, tout l'argent contenu dans des sacs.

Le butin en sa possession, le gangster qui n'en demande pas mieux, saute dans la voiture, et son acolyte démarre.

Après avoir retrouvé quelque peu leurs esprits, les deux compatriotes alertent leur patron et lui expliquent leur mésaventure. Sur instruction de ce dernier, ils vont saisir la police. Celle-ci mène une enquête, en vue de mettre la main sur les auteurs du hold-up présumé. Mais un élément est important dans leur enquête. C'est de savoir comment les bandits savaient-ils au détail près, l'itinéraire des deux employés, au point d'aller leur tendre une embuscade aux abords du lycée moderne de Treichville ? Qui les a informés ? Vraiment trop curieux. Ça doit se savoir.

 

Madeleine TANOU

 

 

Madeleine Tanou

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte