Abidjan

Yopougon : Les ‘’gnambros’’ défient la gendarmerie, ils se réinstallent


09/09/2019
Yopougon : Les ‘’gnambros’’ défient la gendarmerie, ils se réinstallent
La gendarmerie mise au défi.

Qui peut arrêter les activités illégales et quelquefois criminelles des rabatteurs des gares routières appelés abusivement ‘’gnambros’’ ? Même pas la gendarmerie qui a déployé des unités mobiles et territoriales, le jeudi 5 septembre 2019, sur l’ensemble des gares routières et lieux de stationnement de la commune de Yopougon.

Ces éléments de la maréchaussée qui ont sorti le grand jeu en interpellant environ trois cents (300) individus et en saisissant des armes et de la drogue croyaient avoir « fait le boulot ». C’est mal connaître des gnambros téméraires qui ont décidé de braver l’autorité des gendarmes. En tout cas, tôt ce vendredi 6 septembre 2019, plusieurs d’entre eux sont revenus sur leur lieu de job. Au carrefour Koweit, ces gnambros se sont donné à leur jeu favori, c’est-à-dire, le racket des chauffeurs de minicars et de taxis. Et comme d’habitude, ils se montraient très menaçants à l’endroit de ces chauffeurs.

Au niveau de Siporex où la gendarmerie avait fait une descente musclée la veille, ces mêmes gnambros ont refait surface, surtout du côté de l’ancienne gare d’Utb. Ils étaient aux trousses des minicars. « Depuis 6h30-7h ces gnambros sont là. On a cru qu’ils sont partis, avec l’arrivée hier (jeudi 5 septembre, ndlr) des gendarmes, ils n’allaient plus revenir, mais voilà qu’ils sont encore là », a regretté un chauffeur de minicar de terminus 40 qui s’est confié à nous, en fin de matinée.

La veille de cette défiance, un déploiement massif de gendarmes a eu lieu à Sable, Siporex et Lavage dans la commune de Yopougon. Cette action a été saluée par le préfet d’Abidjan qui s’est rendu sur les lieux.

M’BRA Konan

 

M'Bra Konan

|

  • SOURCE: Soir info
Pétition LIBAN (2)

1 | 2

 

Videodrome