Bingerville : Des bureaux des ministres Mabri Toikeusse et Ly Ramata cambriolés, argent et ordinateurs emportés


02/12/2019
Bingerville : Des bureaux des ministres Mabri Toikeusse et Ly Ramata cambriolés, argent et ordinateurs emportés
En attendant un point complet du préjudice-celui-ci n'est que partiel- il nous est révélé que les bandits sont partis avec la somme de 800 000 F Cfa et de nombreux ordinateurs-portables tout neufs. (Ph Dr.)

Les ministres Mabri Toakeusse et Ly Ramata Bakayoko ont fait les frais de l'activisme agissant de ces rabats-joie que sont les scélérats qui entendent chaque fois se rappeler aux mauvais souvenirs des honnêtes citoyens. Ces malfrats ont cambriolé leurs bureaux qu'ils occupent à l'Université scientifique de Bingerville. Faits criminels commis dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 novembre 2019.

D’entrée, il faut tout de suite indiquer que très peu d'informations filtrent sur cet acte de banditisme. Mais pour l’essentiel, nos sources qui nous en donnent un aperçu, laissent entendre que le lundi matin, des occupants des lieux qui se présentent à cette Université spécialisée pour prendre service, tombent sur une désagréable surprise.

C'est qu'à l’entrée même des locaux du de l'administration, quatre ( 04) des sept ( 07) vigiles en charge de la sécurité de l'établissement, sont solidement ligotés et peinent jusque là, à se défaire de leurs liens. Ils ont apparemment si mal, que certains parmi ces gars pourtant costauds, ne peuvent s'empêcher de geindre. Pas besoin de chercher longtemps, pour savoir que quelque chose de pas du tout bien s'est produit.

Informés, des agents de la police se déportent sur place, à l'effet d'effectuer leur constat d'usage. Sur les lieux, les flics découvrent eux aussi, les agents de sécurité en très mauvaise posture. Et ces derniers sont enfin défaits de leurs liens.

En pénétrant dans le bâtiment de l’administration, les agents des forces de l'ordre sont situés sur la détermination des bandits présumés, à découvrir des biens à voler. Ainsi, pas moins de dix-huit ( 18) bureaux ont leurs portes défoncées et fouillées dans un total désordre. Parmi ces bureaux-là, ceux des enseignants et ministres Albert Mabri Toikeusse et sa collègue Ly Ramata Bakayoko. Eux aussi vandalisés et passés au crible.

En attendant un point complet du préjudice-celui-ci n'est que partiel- il nous est révélé que les bandits sont partis avec la somme de 800 000 F Cfa et de nombreux ordinateurs-portables tout neufs, volés au service informatique de l'Université.

Mais qui a bien pu faire ça ? Les vigiles qui témoignent, indiquent que c'est le fait de malfaiteurs armés de machettes et de pieds-de-biches, qui les ont attaqués dans la nuit et face auxquels, ils étaient tout impuissants. Une enquête policière est en cours, pour éclairer sur cette forfaiture.

 

KIKIE Ahou Nazaire

Kikié Nazaire

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2