Aboisso : Un taureau fou fait 11 blessés avant d’être abattu par la police


03/01/2020
Aboisso : Un taureau fou fait 11 blessés avant d’être abattu par la police
Un taureau fou fait 11 blessés à Aboisso, avant d’être abattu par la police.

Les populations vivant dans les quartiers Belle-ville et Sokoura à Aboisso, ainsi que celles qui s'y sont aventurées, le lundi 30 décembre 2019, ont vécu un véritable enfer qui a duré quasiment quatre (4) heures.

De fait, selon ce que nous rapportent plusieurs sources, un taureau déboulant de nulle part, sème la terreur et la débandade. Dans ses assauts fous, le bovidé s'attaque surtout aux personnes vêtues d'habits de couleur rouge. Comme le font les taureaux des parties de corrida très prisées en Espagne ou en Amérique latine.

Devant la fureur de cette bête hostile à cette vive couleur, beaucoup de personnes se débarrassent de leurs vêtements présentant, ne serait-ce qu'une infime partie de couleur rouge.

Au moment où arrivent les policiers pour intervenir, la bête déchaînée avait déjà fait onze (11) blessés parmi les populations. Et ces premiers flics, qui se retrouvent nez à nez avec le bœuf en furie, échouent à le neutraliser. Car, curieusement, cet animal semblait invulnérable aux armes à feu.

Il faut quasiment tout un « escadron » appuyé par le commissaire divisionnaire Bamba Souhaliho, préfet de police du Sud-comoé, lui-même, pour abattre enfin la bête féroce. Mettant ainsi fin à ces moments de grande terreur dont les populations d'Aboisso se souviendront certainement, pour longtemps.

J. BEDEL (Correspondant régional)

Jean BEDEL

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

 

Videodrome