Port-Bouët-Gonzagueville : Un faux agent de la Cie et un faux militaire pris la main dans le sac


18/02/2020
Port-Bouët-Gonzagueville : Un faux agent de la Cie et un faux militaire pris la main dans le sac
Ces faussaires ont été mis aux arrêts

Tanoh Ninguin et Kouassi Christophe, respectivement faux agent de la Compagnie ivoirienne de l’électricité (Cie) et faux militaire ont été récemment mis aux arrêts par la gendarmerie nationale grâce aux précieuses informations livrées par les services de la sous-direction Rendement et Distribution de la Cie. Cela, pour avoir effectué des contrôles sur le réseau électrique dudit opérateur, durant un moment.

Ces individus en conflit avec la loi font partie d’un groupe de cinq (5) qui sévissent dans la commune de Port-Bouët, principalement au quartier Eléphant de Gonzagueville, soulignent nos sources. Qui ajoutent qu'ils ont été pris sur les faits, après un contrôle réalisé par cette sous-direction sur ses installations, le 6 février 2020. Correctement vêtus dans la tenue de service d’agent de terrain Cie et muni d’équipements de protection individuelle également, que ces faussaires procédaient à des contrôles sur les installations électriques, et extorquaient des sommes d’argent aux abonnés de l’opérateur.

Surpris donc dans leurs opérations par la gendarmerie nationale, sur les cinq quidams, deux ont été pris. Une situation qui met ainsi fin à cette activité illégale des mis en cause, au regard de la loi sur l’électricité. Par ailleurs, nos sources soutiennent que ces faussaires cherchaient à intervenir sur une alerte de fraude donnée qui n’est rien d’autre qu’un branchement direct derrière un tableau de comptage.

Ce raccordement illicite, faut-il le rappeler, est fait à l’aide de câbles électriques passant dans le mur, à l’arrière du tableau de comptage. Ce branchement est lié directement par des rubans adhésifs aux câbles normaux, à l’arrière du tableau de comptage, au bénéfice du client.

Par ailleurs, des personnes habilitées à faire des constats, selon l’article 63 du code d’électricité, sont les agents dûment assermentés de l’opérateur ou du ministère de tutelle pour ce qui concerne les infractions prévues aux articles 59 et 60 de la présente loi.

 

J.B.

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2