Côte d'Ivoire

Divo : Un étudiant tué lors d'un ratissage policier à la suite d’une bagarre soldée par le meurtre d’un jeune serveur de maquis


23/02/2020
Divo : Un étudiant tué lors d'un ratissage policier à la suite d’une bagarre soldée par le meurtre d’un jeune serveur de maquis
L'étudiant Essan Kouakou Jean Luc a été mortellement atteint par une décharge de kalachnikov lors d'un ratissage policier (Ph d'archives)

Un étudiant a pris dans le dos, le vendredi 21 février 2020, aux environs de 11 heures, une décharge mortelle de kalachnikov au quartier Jérusalem de Divo. C'était au cours d'un ratissage policier consécutif à une violente bagarre, à Bada, aux abords d'un bar quelques heures plus tôt ; bagarre qui s'est soldée par le meurtre d'un jeune serveur de maquis.

L'étudiant qui répondait au nom de Essan Kouakou Jean-Luc serait, selon une source proche de la famille, en deuxième année de Technologie. « Il est le seul garçon parmi les six enfants de sa mère. Celle-ci, ménagère de son état et veuve, s'est vue contrainte de rentrer d'Abidjan pour rejoindre la cour de son père à Divo. Aussi a-t-elle demandé à son fils de venir saluer la grande famille à l'occasion de ces congés de printemps. C'est seulement le mardi qu'il est arrivé et ce vendredi, il découvrirait le quartier », a dit notre source.

De toute évidence, sa découverte ne lui a pas servi à grand-chose puisqu'il succombera à sa blessure vers 16h, entre Hermankono et Tiassialé, au cours de son évacuation sur Abidjan. « La police n'a pas défini sa responsabilité dans le drame qui nous frappe, mais depuis le CHR de Divo, elle n'a cessé de nous apporter son soutien. L'agent de santé qui a reçu Jean-Luc nous a cependant confirmé qu'il a été frappé d'une balle de kalachnikov et qu'à Divo, ils ne pouvaient rien pour lui », nous a confié la famille.

 

Alain GBALÉ, correspondant régional

Alain GBALÉ

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2