Premier jour de couvre-feu : Plusieurs individus bastonnés, un policier percuté par un taxi


25/03/2020
Premier jour de couvre-feu : Plusieurs individus bastonnés, un policier percuté par un taxi
Ph DR

Plusieurs individus dans les rues d’Abidjan ont enfreint les règles du couvre-feu. Ils se sont laissés surprendre à l’heure du couvre-feu. Les forces de l’ordre et de sécurité qui veillaient scrupuleusement au respect de cette mesure prise par le Chef de l’État ont dû ramener à l’ordre par la chicote des individus et un chauffeur de taxi voulant éviter la bastonnade a percuté un policier dans sa course.

On peut le dire selon les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux que le premier jour du couvre-feu n’a pas été facile pour des populations. Des personnes qui n’ont pu respecter l’heure (21h) ont été ramenées à l’ordre par les forces de l’ordre et de sécurité. Des individus, toujours selon les vidéos diffusées par des riverains, ont été copieusement bastonnés pour avoir enfreint cette mesure du président de la République. Une mesure parmi les huit prises lundi par le Chef de l’État dans la lutte contre la propagation du coronavirus en Côte d’Ivoire. 

Sous une pluie battante cette nuit-là à Abidjan, certains individus ont vécu un véritable calvaire pour n’avoir pas respecté l’heure du couvre-feu. Pourtant, à quelques heures du couvre-feu, la Gendarmerie nationale partageait sur sa page Facebook une affiche annonçant ce qui pourrait attendre ceux ne respectant pas cette disposition. « Giga concert tous les soirs de 21h à 05h », pouvait-on lire sur l’affiche de la Gendarmerie. Quant à la Police nationale, elle faisait à chaque fois le décompte de l’heure du couvre-feu sur sa page Facebook. Comme quoi les forces de l’ordre étaient déterminées à infliger de sévères corrections à quiconque ne respectait pas l’heure du couvre-feu.  

Malheureusement, certains individus qui ne voulaient pas être des acteurs de ce ‘’concert’’ ont cru bon de chercher à s’échapper au vu du dispositif des forces de l’ordre. Parmi ceux-là, un chauffeur de taxi qui s’imaginait son sort s’il était pris par les policiers a forcé le dispositif et a percuté dans sa folle course un flic. Le conducteur du taxi, à en croire la police, « a pris la fuite après son forfait abandonnant le véhicule ». À en croire la page Facebook de la Police nationale, « le policier a été admis dans un centre de santé pour recevoir les soins que nécessite son état de santé. Selon les médecins, son pronostique vital n'est pas engagé ».

 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Philip Kla

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2