États-Unis : le déploiement de la 5G inquiète certains météorologues


États-Unis : le déploiement de la 5G inquiète certains météorologues
Des spécialistes des prévisions météo s'inquiètent des répercussions négatives de la 5G sur la fiabilité de leurs analyses

 Aux États-Unis, la 5G fait depuis quelques semaines l’objet de nouvelles inquiétudes : l’impact négatif de cette génération de communication mobile au débit très rapide sur la fiabilité des prévisions météorologiques. C'est que rapporte 20 Minutes dans son édition de ce vendredi 24 mai 2019.

« Les experts préviennent que le réseau 5G pourrait interférer avec les prévisions météorologiques et réduire la précision de 30 % ! », alerte ainsi un post Facebook, qui affirme par ailleurs : « Les interférences radios sans fil 5G pourraient sérieusement compromettre la capacité de prévision météorologique, y compris la prévision d’événements météorologiques extrêmes tels que les ouragans. »

Contacté par 20 Minutes, le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme confirme partager l’inquiétude de ses homologues américains : « Les prévisions météo se basent principalement sur les observations que nous recevons des satellites. Les fréquences qui doivent être utilisées pour la 5G sont trop proches de celles utilisées en météorologie, ce qui crée des interférences. »

« En pratique, les satellites vont nous envoyer des observations qui peuvent résulter des interférences 5G plutôt que d’un phénomène naturel, et on ne saura pas de quoi il s’agit entre les deux. Cela aura pour effet de nous amener à utiliser de fausses infos ou de ne pas les utiliser en raison du doute, réduisant dans tous les cas la fiabilité de nos prédictions météo », poursuit-il.

Rappelons qu'en télécommunications, 5G est la cinquième génération de standards pour la téléphonie mobile, faisant suite à la 4G.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte