Après visite de Soro à Gagnoa, Karim Ouattara met Blé Sépé en garde : ''Il ressemble à un politicien véreux''

Son message aux chefs traditionnels de Gagnoa
par Yacouba Doumbia | Publié le 24/8/2013 à 21:10 | source : L'inter
Après visite de Soro à Gagnoa,  Karim Ouattara met Blé Sépé en garde : ''Il ressemble à un politicien véreux''
Karim Ouattara souhaite que les Ivoiriens aient un langage apaisant /(ph:YD)

Le conseiller du président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), Karim Ouattara a mis Blé Sépé Mark en garde, au cours d'une conférence de presse qu'il a animée hier vendredi 23 août 2013 à Cocody.

Ce, pour faire le bilan de sa tournée dans le Goh à l'occasion de la visite du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro. Il a invité ce proche de Blé Goudé à mettre un terme à son attitude qu'il pourrait s'assimiler à celle d'un politicien véreux. « Je ne suis pas loin de de l'assimiler à un politicien véreux. Je l'ai vu (à Gagnoa) faire le tour des hôtels pour racketter. Je l'ai vu tenter de créer la division. Je l'ai même interpellé », a révélé Karim Ouattara. Qui a souhaité que Blé Sépé ait un comportement honorable plutôt que d'être un problème pour la réconciliation. « S'il estime qu'il y a des écarts de langage entre Soro et Dano Djédjé, (à défaut de pouvoir concilier les positions), il doit s'abstenir d'attiser le feu. En même temps qu'il demande à Guillaume Soro de respecter ses aînés, il ne doit pas oublier que Soro est son aîné et en plus, c'est la deuxième personnalité de la Côte d'Ivoire », a-t-il ajouté.

Faut-il le rappeler, Blé Sépé Mark, ex-président du COJEP, a qualifié la visite du président de l'Assemblée nationale à Gagnoa de ''coupé décalé politique'', c'est-à-dire du bruit. « Il est plutôt allé faire du coupé décalé politique dans notre région. Il demande aux parents de demander pardon, mais on sait qui doit demander pardon dans ce pays. (…) Qu'il respecte nos aînés », avait déclaré Blé Sépé à Yopougon, au cours d'une rencontre avec la presse. Karim Ouattara juge de tels propos irrévérencieux, dont l'objectif est d'amplifier la belligérance entre le chef du Parlement et les populations d'une partie, et entre Soro et les cadres de Gagnoa d'autre part. Pour le conférencier, M Sépé n'est qu'un fumiste, un diviseur qui gagnerait à changer de comportement. « Il n'a pas pu créer de consensus dans sa famille politique, qu'il n'amène pas la discorde dans le pays », a-t-il soutenu.

Pour le reste, il a salué la visite du président de l'Assemblée nationale en pays bété parce qu'elle lui a permis de dire sa part de vérité et aussi de demander pardon aux populations. « Que chacun ait le courage de se repentir, que chacun ait le courage de demander pardon », a indiqué le collaborateur de Banny.

Karim Ouattara a par ailleurs demandé aux chefs traditionnels bété de ne pas regretter leur acte parce qu'ils ont agi dans l'intérêt de leurs enfants. « Non, papas, ne regrettez pas vos actes. Vous les avez posés pour nous. Ton bienfait ne doit pas être effacé par des regrets », a-t-il lancé aux chefs traditionnels. « Si tu crois avoir été offensé par ton fils, reviens vers lui pour le lui signifier », a ajouté l'orateur. Pour qui les cadres de la région du Goh doivent mettre balle à terre pour aider leurs parents à accéder au développement.

 

Y.DOUMBIA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites