SOCIETE & CULTUREIntégration à la fonction publique: 1500 infirmiers, médecins, sages-femmes assiègent la Tour C


Intégration à la fonction publique: 1500 infirmiers, médecins, sages-femmes assiègent la Tour C


par Elysée Yao | Publié le 10/10/2013 à 0:0 | source : Soir info
Intégration à la fonction publique: 1500 infirmiers, médecins, sages-femmes assiègent la Tour C

La cité administrative au Plateau était très mouvementée, le mardi 8 octobre 2013

Et pour cause, les anciens élèves de l'Institut national de formation des agents de santé (Infas), des infirmiers, sages-femmes, des médecins et des pharmaciens de la promotion 2009-2012, au nombre de 1500, y tenaient un sit-in.

Pour se faire entendre, certains utilisaient des sifflets quant d'autres brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire différents messages dont « génération sacrifiée, on est fatigué ; on ne veut plus dormir au salon ; affectation ou rien. Le président Ouattara au secours ; trop, c'est trop ». Par ce mouvement d'éclat, ils exprimaient leur ras-le-bol quant à leur intégration à la fonction publique qui traîne.

Selon Bruno Koffi Bla, porte-parole des élèves et par ailleurs président du collectif des professionnels de santé, cela fait trois ans qu'ils ont terminé leur formation. Mais depuis, ils n'ont pas été recrutés encore moins affectés dans différents service du système sanitaire du pays. Les différentes rencontres qu'ils ont eues avec les autorités compétentes, n'ont pas apporté de lisibilité en ce qui concerne leur intégration à la fonction publique. C'est donc fatigués d'être tournés en bourrique qu'ils ont décidé de prendre leur destin en main, en observant un sit-in devant la Tour C.

Ils attendaient, donc par cette action, prendre l'opinion nationale et internationale à témoin sur la situation à laquelle ils sont confrontés depuis la fin de leur formation. « Après la Tour C, nous irons également tenir le même sit-in devant le ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative. Il faut que le ministre de la Santé et celui de la Fonction publique, sachent que nous sommes sur le carreau, depuis des années », a indiqué Bruno Koffi Bla, avant de préciser que leur souhait est d'être recrutés d'ici la fin du mois d'octobre et non en 2015 comme l'ont proposé certains responsables de l'administration ivoirienne qu'ils ont rencontrés.

 

Elysée YAO

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites