AFRIQUE & MONDEMacky Sall, quatrième président du Sénégal!


Macky Sall, quatrième président du Sénégal!


par Linfodrome.com | Publié le 25/3/2012 à 22:37 | source :
Macky Sall, quatrième président du Sénégal!
Macky Sall, quatrième président du Sénégal!

Depuis la fermeture des bureaux de vote au Sénégal et à l’étranger, les résultats continuent à tomber. Les premières tendances donnent Macky Sall largement vainqueur devant le président sortant. Même dans les zones où il avait été battu par Wade, Macky Sall a réussi à gagner.

C’est un véritable raz-de-marée, un plébiscite pour Macky Sall. Surtout à l’étranger. Il n’y a pas un seul pays étranger où Abdoulaye Wade devance Macky Sall. En Afrique centrale, en Asie, en Europe etc, Macky Sall conforte son assise et poursuit son envol.

Au Sénégal, les bureaux de vote qui ont fini leur dépouillement confirment la tendance de la victoire de Macky Sall. Même à Touba et Ziguinchor où Wade était sorti largement vainqueur au 1er tour, Macky Sall obtient des scores plus que favorables. Les électeurs sénégalais semblent s’être passé le mot: bouter Wade hors du pouvoir. Partout, la tendance semble être la même. Macky Sall obtient des scores digne des grands dictateurs africains. Il y en a même qui pensent qu’il peut dépasser la barre des 70% qu’il s’était fixé.

Dans le bureau de vote où Abdoulaye Wade a voté, Macky Sall l’a battu à plate-couture. Sur 538 votants, Macky Sall obtient 417 contre 120 voix pour Wade.

Coup de fil

Sur les réseaux sociaux, les internautes jubilent déjà et demandent à Wade d’appeler son adversaire et de le féliciter car les dés son jetés.

« Macky Sall doit vérifier si son portable a le réseau dans quelques heures Wade va l’appeler sans tarder.La victoire est acquise », indique Mamadou sur son mur Facebook.

D’autres soutiennent que son entourage devrait le pousser à appeler Macky Sall pour que le pays ne sombre pas mais également pour conforter la démocratie sénégalaise. En 2000, Abdou Diouf avait fait preuve de sagesse en appelant Abdoulaye Wade. Un coup de fil qui a marqué l’histoire politique du Sénégal et qui a confirmé le statut de démocratie avancée du Sénégal.

L’apprenti bat le maître

En meeting à Thiès, Abdoulaye Wade a critiqué son ancien Premier ministre, le qualifiant ... Lire la suite sur Slateafrique.com