Accueil


Concours direct 2012: Le DG de l'INFAS annonce de grandes innovations


par Hippolyte Oulaï | Publié le 16/5/2012 à 17:35 | source : L'inter

Le concours d'entrée à l'Institut national de formation des agents de santé (INFAS) a été officiellement lancé hier mardi 15 mai 2012. A cette occasion, le Pr Daniel Sess, Biologiste des Hôpitaux, Professeur titulaire de Biochimie médicale et Directeur général de l'INFAS depuis mars 2008, a expliqué les grandes innovations qui vont marquer l'édition 2012.

 

Pouvez-vous nous présenter votre école.

Pr Daniel E. Sess : L'Institut national de formation des agents de santé (INFAS) est un établissement public national créé par décret n°655 du 9 octobre 1991. Il a deux missions essentielles : la formation des agents de santé et la recherche en matière de sciences infirmières et de biotechnologie. C'est l'unique établissement national qui forme 85% des agents de santé, en dehors des médecins, pharmaciens, odonto-stomatologues et des aides-soignants et autres auxiliaires de santé. Ces 85% comprennent les infirmiers et infirmières, sages-femmes et les techniciens supérieurs de santé. Les techniciens supérieurs de santé sont issus de 5 filières : les techniciens de biologie médicale, les techniciens d'hygiène et assainissement, les techniciens d'imagerie médicale, les techniciens de masso-kinésithérapie, les techniciens préparateurs gestionnaires de pharmacie (PGP).

De grandes innovations sont annoncées pour le concours de l'INFAS cette année. De quoi s'agit-il ?

Mme le ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, le Pr Thérèse N'Dri -Yoman, a décidé de lancer les concours dès le 15 mai 2012, concours dont les inscriptions prendront fin le 15 juin 2012 ; mais il y aura une innovation de taille. C'est que désormais, les sujets proposés sont formulés sous forme de QCD (questions à choix direct, auxquelles on répond par oui ou non) et QCM (questions à choix multiples). Ce mode de questionnement se pratique à l'université et dans les grandes écoles. En plus de cela, L'INFAS en collaboration avec un cabinet spécialisé, utilisera une plate-forme informatique et technologique, pour plus de célérité et de crédibilité. Grâce à ce cabinet partenaire, les épreuves se déroulent avec une surveillance renforcée par les TIC et la numérisation de toutes les copies après la composition. Cette innovation nous permettra de donner les résultats dans un délai très court au lieu de 06 mois à 01 an comme dans le passé. Nous voulons aller à l'excellence en procédant ainsi. Les droits d’inscription au concours restent identiques et s’élèvent à 35 000 F cfa comme les années antérieures. Une autre des innovations est que les élèves en classe Terminale peuvent faire acte de candidature sous réserve de réussite au BAC. L’ouverture du concours m’offre l’opportunité de rassurer au nom de Madame le ministre, les candidats et les parents d’élèves quant aux éventuelles appréhensions de leur part. Il s’agit d’un concours et donc seul les plus méritants pourront occuper le nombre de places mis à disposition au concours.

L'INFAS, selon vous, est sur la voie de l'excellence. Quelles sont vos projets pour y parvenir ?

Avant de parler des perspectives, il est bon d’évoquer des difficultés ou défis à relever. A cet égard, l'Etat doit faire en sorte qu'on puisse recruter suffisamment d'enseignants en quantité et en qualité. Aussi, pour permettre aux établissements supérieurs de formation professionnelle d’intégrer le système LMD dans la formation, la CEDEAO, à travers l’organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS), a décidé de réviser et d’harmoniser les formations. Certains pays de la sous-région sont à pied d’œuvre depuis la rentrée académique 2011-2012. En Côte d’Ivoire, le système LMD est annoncé pour la rentrée 2012- 2013. Concernant l’INFAS, Mme le Ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida a donné des instructions fermes en vue d’une parfaite intégration en insistant sur la nécessité d’une maîtrise de tous les fondamentaux du système.

 

Un mot pour finir...

Je profite de vos colonnes pour remercier tous les partenaires qui aident l'INAFS et contribuent à son essor. Au nom de Mme le Ministre, je souhaite bonne chance à tous les candidats.

 

Propos recueillis par

H. Oulaï