Poursuites judiciaires

Affaire Katinan: Une Ong interpelle la Cpi


par Assane Niada | Publié le 4/10/2012 à 16:45 | source : Linfodrome
Affaire Katinan: Une Ong interpelle la Cpi

La Cour pénale internationale (Cpi) doit se saisir du dossier Koné Katinan, estime le Collectif des victimes de Côte d'Ivoire (Cvci) au cours d'un point-presse animé le week-end dernier à son siège à Marcory.

La Cour pénale internationale (Cpi) doit se saisir du dossier Koné Katinan, estime le Collectif des victimes de Côte d'Ivoire (Cvci) au cours d'un point-presse animé le week-end dernier à son siège à Marcory. « Le Cvci estime que des indices graves et concordants confirment la compétence de la Cour pénale internationale à enquêter sur le cas Koné Katinan Justin », a déclaré Siaka Diaby, président de l'Ong. Selon lui, les accusations portées contre le porte-parole de l'ancien président relèvent de la compétence de cette juridiction internationale et donc, celle-ci devrait se saisir de ce dossier. Au nom de la lutte contre l'impunité et plus généralement de la défense des droits de l'homme, dont il a fait son credo, le Cvci estime que Katinan doit répondre des faits qui lui sont reprochés devant les tribunaux, en l'occurrence devant la Cpi. C'est pourquoi elle a appelé les autorités ghanéennes à une franche collaboration avec leurs homologues ivoiriennes. Le Cvci, a fait savoir son président, avait saisi les pouvoirs publics afin que justice soit rendue à ses membres qui ont subi des exactions dont les auteurs sont en exil au Ghana. Aussi s'était-il réjoui d'apprendre que les autorités ivoiriennes ont engagé une action en vue de l'arrestation d'un responsable de l'ancien régime en la personne de Koné Katinan. Le Cvci ne comprend donc pas que le Ghana fignole avec le dossier. Son président a une fois encore interpellé les autorités ghanéennes afin qu'elles autorisent l'extradition du porte-parole de Laurent Gbagbo. « Le Cvci (…) fonde le vif espoir de voir cette coopération du Ghana aboutir dans les meilleurs délais, à l'extradition tant attendue de Koné Katinan Justin », a en effet déclaré Issiaka Diaby.