VIE POLITIQUEVie PolitiqueAffaire « une attaque déjouée à Bonoua »


Affaire « une attaque déjouée à Bonoua »

Ce qui s'est passé
par Sylla Arouna | Publié le 4/1/2013 à 19:35 | source : Soir info
Des armes ont été encore découvertes à Bonoua

La ville de Bonoua fait encore parler d'elle. Le 1er janvier 2013, des armes ont été découvertes dans le quartier de Brononkro derrière le marché de friperie.

 Il s'agit de 6 kalachnikovs, d'un carton de grenade offensive, de cartouches...Selon une source administrative locale, c'est suite à un appel anonyme que cette découverte a été faite par les autorités militaires et sécuritaires de la ville. Pour notre informateur, on ne peut pas tout de go et d'emblée, affirmer que c'est un coup en préparation contre le régime qui a été déjoué.

A l'écouter, c'est la campagne de sensibilisation de dépôt volontaire des armes menée au cours d'une récente visite à Bonoua du ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko qui est en train de porter ses fruits. Notre source n'a pas non plus confirmé les informations relatives à une quelconque arrestation liée à cette découverte d'armes.

Faut-il le rappeler, cela fait trois fois, pendant ces derniers mois, que cette ville est sur la sellette. Avant le 1er janvier 2013, Bonoua et Samo, des localités situées sur l'axe Bassam-Aboisso, ont été attaquées dans la nuit du dimanche 13 au 14 octobre 2012, faisant plusieurs morts, des blessés et d'importants dégâts matériels. Dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 décembre 2012, la quiétude des populations a été, une fois encore, troublée par des tirs nourris.

Selon des informations sur place, ces tirs ont déclenché lorsque des éléments des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci), exploitant une information, se sont rendus dans le quartier Bégnéry, extension de la ville de Bonoua. Une fois en ces lieux, ils ont essuyé des tirs d'hommes armés.

Et la réaction des soldats des Frci aurait fait deux morts dans le rang des « assaillants ». En plus de ce bilan humain, il a été découvert plusieurs armes et des munitions dans la maison en question. Une autre version donnée par les autorités ivoiriennes indiquait que c'est la mauvaise manipulation d'engins explosifs qui a produit une détonation...Quoi qu'il en soit, Bonoua était à la Une de l'actualité le lendemain de cette affaire à plusieurs versions. Comme elle l'est encore en ce début d'année 2013.

SYLLA A.