le journal de la Can 2015

Du 17 janvier au 8 février 2015, se déroulera la 30e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Orange 2015. Votre site préféré Linfodrome.com vous propose de suivre à travers sa rubrique ''le journal de la CAN 2015'' les informations en continu sur la compétition. Bon appétit footballistique !

  • Yéo Martial superviseur pour les Eléphants

    L’ancien sélectionneur des Eléphants, Yao Martial, n’est pas que simple invité à la Can en Guinée Equatoriale. Le vainqueur de la Can 92 fait en ce moment un travail de fond pour Hervé Renard. Il a été chargé par ce dernier de superviser les adversaires des Eléphants. Pendant le premier tour, l’ancien directeur technique national de la Fif a fait cette tâche avec les félicitations par Guillaume Soro, président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire.

  • Le Gambien Gassama pour diriger Côte d’Ivoire-Algérie

    La Confédération africaine de football a désigné l’arbitre international gambien Bakary Papa Gassama pour officier le quart de finale de la Can-2015 entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire, dimanche à Malabo. Il était à la manœuvre lors du match d’ouverture entre la Guinée Equatoriale et le Congo (Gr. A) et Tunisie-RD Congo (Gr. B). Bakary Gassama a déjà arbitré un match des Verts. En effet, il avait été désigné pour la rencontre Algérie-Rwanda en juin 2013 à Blida, pour le compte de la première journée des qualifications de la Coupe du monde 2014 (Groupe H). Il a récemment dirigé la finale retour de la Ligue des champions de la Caf entre l’ES Sétif et l’AS Vita Club à Blida, le 1er novembre 2014.

  • Dix chambres bloquées à l’hôtel des Lions indomptables

    Selon une source proche de la sélection nationale du Cameroun, pour une affaire de factures non réglées, les responsables de l’hôtel des Lions indomptables ont bloqué dix chambres. Ces dix chambres avaient été négociées avec des remises sur le tarif normal. Au moment de faire les comptes, suite à une incompréhension, les dirigeants de l’hôtel ont exigé que les frais pour ces dix chambres soient payés au prix normal. 

  • Bal géant à l’estadio de Malabo

    Au coup de sifflet final de l’arbitre gabonais, la sono a lancé une célèbre chanson de la galaxie patriotique qui a entraîné tous les supporters ivoiriens dans une partie de danse. Dirigeants de clubs, officiels, journalistes et supporters n’ont pas boudé leur plaisir. Il y avait également du coupé décalé au menu.

  • Sidy Diallo libère en Zouglou

    Après la victoire au stade, la fiesta s’est poursuivie à l’hôtel des Eléphants où le président de la Fédération ivoirienne de football, Augustin Sidy Diallo, s’est libéré en Zouglou avec les animateurs du Comité national de soutien aux Eléphants (Cnse). Pendant cinq bonnes minutes, il s’est lâché danse, une partie de dans en compagnie des supporters.

Next
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Prev
Sondage

La Côte d'Ivoire peut-elle remporter la Can 2015 ?

Résultats des matchs

Prochains matchs