SPORTCôte d’Ivoire-Algérie demain Eléphants, la revanche en pensant aux quarts de finale

Can 2013/Dernière journée groupe D

Côte d’Ivoire-Algérie demain Eléphants, la revanche en pensant aux quarts de finale


par Litié Boagnon | Publié le 29/1/2013 à 21:20 | source : L'inter
Côte d’Ivoire-Algérie demain  Eléphants, la revanche en pensant aux quarts de finale
Côte d’Ivoire-Algérie demain Eléphants, la revanche en pensant aux quarts de finale

Les Eléphants de Côte d’Ivoire, qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2013 depuis leur victoire de la deuxième journée face à la Tunisie (3-0), affrontent les Fennecs d’Algérie demain mercredi 30 janvier au Royal Bafokeng stadium de Rustenburg, à l’occasion de la dernière journée de leur groupe.

Alors qu’une revanche trotte bien dans leur tête depuis l’humiliant quart de finale de la CAN 2010, en Angola, face aux mêmes Fennecs, les pachydermes ivoiriens ne veulent pas s’accrocher à ce qui est devenu anecdotique : battre l’Algérie. « On n’est pas là pour la revanche. Si on est là, c’est pour aller jusqu’au bout. Peu importe les adversaires », fait savoir Traoré Lacina, le jeune attaquant des Eléphants.

Il n’était pas de l’expédition de 2010 et peut donc tranquillement vouloir passer l’éponge sur cette dette.  Mais, l’un des acteurs de ce quart de finale de triste mémoire, Copa Barry, y pense. Il sait qu’il y a une revanche à prendre. « Contre l’Algérie, on va confirmer », affirme-t-il, avant que Gervinho ne tranche : « Quand on est numéro 1, on joue pour la gagne ». De toute évidence, les Eléphants sont déterminés à faire d’une pierre deux coups.

Il s’agit de battre l’Algérie pour terminer en beauté et envoyer un message clair à l’adversaire des quarts de finale. Annoncé tambour battant comme l’un des favoris du tournoi et brandi à côté de la Côte d’Ivoire dans un groupe vite qualifié de la mort, l’Algérie a fait illusion sur toute la ligne. Battue d’entrée par la Tunisie (0-1) dans un derby qui a pourtant tenu toutes ses promesses et dont elle aurait pu sortir vainqueur, l’Algérie de Vahid Hallilhozic s’est fait humiliée par le Togo d’un certain Emmanuel Adebayor (0-2).

Sans jamais marquer le moindre but depuis le début de la compétition, l’Algérie apparaît aujourd’hui comme un ogre en papier. Face à une telle équipe, la revanche est presqu’assurée. Les Eléphants devraient profiter du match de demain pour soigner leur image de grand favori. « Nous sommes maintenant  entrés dans la CAN », a indiqué Sabri Lamouchi, le sélectionneur national, après l’éclatante victoire face à la Tunisie.

Cette entrée fracassante doit prendre de l’ampleur face au dernier du groupe D. C’est une marche de plus sur le chemin désormais sans embûches des quarts de finale où les Éléphants devront s’attendre au Nigeria, au Burkina Faso, à la Zambie ou à l’Ethiopie qui s’affrontent tous ce soir au Royal Bafokeng Stadium de Rustenburg. Avant le match de demain contre l’Algérie.

 

Litié BOAGNON, envoyé spécial à Rustenburg