SANTE & BIEN-ÊTREGrève annoncée: Le personnel de la Santé invité à la négociation


Grève annoncée: Le personnel de la Santé invité à la négociation


par G de Gnamien | Publié le 3/2/2013 à 0:0 | source : L'inter
Grève annoncée: Le personnel de la Santé invité à la négociation
La ministre de la santé, Raymonde Goudou et les syndicats du personnel de la Santé (Ph. Prisca @bidjan.net))

Statut particulier du personnel soignant, profil de carrière des infirmiers, des sages-femmes et des aide-soignants ainsi que les concours des cycles de formation des ingénieurs de santé, paiement de l'entièreté du montant des indemnités de fonction accordées en 2007 aux cadres supérieurs de la santé et aux personnels techniques de la santé, paiement intégral des mois d'arriérés des indemnités de fonction cumulés depuis janvier 2009.

Telles sont les revendications qui conduisent 14 syndicats de la santé à annoncer une grève le lundi 04 février prochain. Le vendredi 01er février, un communiqué émanant du ministère de la Santé et de la lutte contre le Sida, parvenu à notre Rédaction, invite le personnel soignant à la négociation. ''La revendication qui porte sur les indices de salaire à laquelle s'accrochent les syndicats ne repose sur aucun décret. Par conséquent, elle ne peut que faire l'objet d'une négociation entre les syndicats et le Gouvernement, et non une condition pour laquelle la grève doit être obligatoirement observée'', écrit le communiqué signé de la  ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, Raymonde Goudou Coffie. Qui précise que depuis sa prise de fonction, elle reste ouverte au dialogue.

En tout état de cause, elle invite les uns et les autres à plus de sérénité, de sagesse et de patience. C'est pourquoi, madame la ministre en appelle au sens civique de tous et demande à l'ensemble des syndicats de surseoir à cette grève et permettre ainsi que les négociations se poursuivre dans un climat apaisé.

Bref, la ministre Goudou rappelle à l'intention des syndicats du personnel de la santé que ''le paiement de leurs indemnités est effectif depuis fin janvier 2013''. Il s'agit, selon elle, d'un effort du Gouvernement aux personnels de la santé ainsi que d'autres administrations qui s'élève à 84 milliards de fcfa payables en 2013 et 2014 ; soit 42 milliards de fcfa par an.

 

G. DE GNAMIEN