Billet d'humeur historique du quotidien L’INTER, “L’inter dit…” est animé par les journalistes de sa rédaction, réagissant avec humour et sarcasme sur l’actualité du moment

22
Mai
2018
‘’ Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ‘’. Cette citation de Lamartine est bien d’actualité. Eh oui ! Il faut bien comprendre. Dans cette affaire de mariage entre héritiers, les caprices de l’élu du cœur, fendent le cœur. L’absence du vieux parti pourrait donner un goût amer aux noces. Bah oui ! On dit aussi chez nous, ‘’ les mo...
Hamadou Ziao | 125
04
Mai
2018
Mince alors ! C’est quoi cette velléité d’annexion, à peine voilée à l’Ouest ! Sous nos yeux indifférents, ça se passe. Comme si rien ne se passe. D’abord à Kpéaba, on a regardé, on s’est indigné, on a rien réglé. Ensuite Drepieu. Et demain ? Mêmes acteurs, même scénario. Ça pue la perfidie à plein nez. Il faut agir. Vigoureusement. ...
Hamadou Ziao | 355
16
Mai
2018
Qu’est ce que ce pays est étonnant ! Ici, tout le monde parle, dénonce, s’indigne, accuse, juge, condamne. Et c’est tout. Mais ici, bizarrement, on agit pas. On ne résout rien. On regarde le mal. On l’enjambe. On procrastine. On attend la providence. Et le parti unifié avance. Les inondations reprennent. Aux mêmes lieux, aux mêmes endroits. La...
Hamadou Ziao | 296
30
Avr
2018
Au pied du fromager. Le premier groupe l’a fêtée hier. Fier, dans la joie et sans peur. Bah oui ! C’est dans la cité du père fondateur. Avec le gardien du temple et les autres. Ils ont crié liberté. En chœur. Pour tous ces camarades dans les geôles. Ici comme ailleurs. Et le second groupe ? Ah oui ! Le prince du Moronou. Lui aussi pr...
Hamadou Ziao | 262
14
Mai
2018
On a vu. On a compris. Chacun des héritiers frontistes est fort. De son côté. Sous le fromager, le gardien du temple et les siens ont démontré leur force. La place LG noircit de monde. Le lion du Moronou et ses hommes ont rugi depuis la place Ficgayo. Tout aussi noir de monde. On a vu tout ça. Et maintenant, on fait quoi ? Qui est le plus fort ...
Hamadou Ziao | 232
24
Avr
2018
Quelque chose de fâcheux. Tout de même. Dans leur affaire de politique à l’ivoirienne. Au moindre souci, on trouve des boucs émissaires. A gauche, à droite. Ah non messieurs ! Qu’on se comprenne bien. Que chacun fasse son travail. Personne n’est le souffre-douleur de l’autre. A qui la faute ? Si tu ne t’entends plus avec ton ami d’hier&nb...
Hamadou Ziao | 370
EN CONTINU
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte