23
Juil
2013
Expiration
30
Nov
-0001

Faux noms sur les registres, fausses immatriculations, fausses factures de participation aux examens, faux billets d'entrée en salle d'examen etc. C'est l'exploit qu'ont réussi des faussaires qui rôdent dans le milieu de l'Enseignement supérieur privé de la Côte d'Ivoire depuis ces dernières années. Mais diantre, comment des étudiants peuvent-ils confier leur destin à des individus en se faisant inscrire dans des Établissements sans prendre la peine de vérifier durant toute une année si leur inscription est régulière pour avoir droit aux examens de fin d'année ? Franchement, on continue de se poser des questions sur ce phénomène de faux papiers aux examens du BTS. Il va falloir revoir beaucoup de choses au niveau du fonctionnement des Établissements supérieurs privés pour ne plus jeter le discrédit sur l'ensemble de la corporation.