28
Mai
2018
Expiration
30
Nov
-0001

Un an de prison ferme. 20 millions fcfa d’amende. Le verdict est tombé. L’influent artiste du coupé décalé, condamné. Ce n’est pas tout. Eh oui ! Faites entrer l’accusé. Maintenant. Il doit répondre de ses actes. Ignobles. Purger la peine. Que cela serve d’exemple. Que nul n’en ignore. Que personne n’est au dessus de la loi. Pas même les fils ou amis des grands. La loi vaut pour tous. Dura lex sed lex. Un principe sacro-saint de la justice. Bon, on verra bien ce qu’elle en fera. Pour cette fois.