25
Jui
2018
Expiration
30
Nov
-0001

On parle. On pleure. On déplore. Des morts gratuites. Des inondations prévisibles. À qui la faute ? Des bassins d'orage, des voies de passage naturelles d'eau occupées. Juste par incivisme. Inconscience. Cupidité. Esprits corrompus. Et bonjour les dégâts. L'argent soulage. Mais ne fait pas revenir les morts. Donc utilisez le bâton pour frapper. Les fautifs. Publiquement.