29
Jui
2018
Expiration
30
Nov
-0001

Le renard passe, passe, chacun a son tour chez le coiffeur. Un refrain bien connu chez nous. Et Ange s’en souvient. Lui qui doit boire le Gôpô. Jusqu’à la lie. On pourra, à souhait, lui trouver quelques griefs, à Kessi. Ainsi, sa tunique immaculée pourra virer au gré du cercle chromatique. Évident, n’est-ce pas ? Quand on veut manger son chien, on l’accuse de sentir le bouc.