Billet d'humeur historique du quotidien SOIR INFO, “PARLONS-EN” est animé par les journalistes de sa rédaction, réagissant avec humour et sarcasme sur l’actualité du moment

18
Mar
2018
Ils leur font croire que le liquide de vie des autres les rendra immensément riche. Eux qui lisent l’avenir dans des réduits insalubres. Leur détermination à goûter à la richesse le dispute à leur plan macabre. La mort rode et l’épée de Damoclès plane presque sur toutes les familles. Qui va nous sauver ? Nous en remettre aux forces de l’ordre ...
M'Bra Konan | 223
11
Mar
2018
Un vrai dialogue de sourds. Parti unifié. Oui. Mais alternance avant. On attend notre tour. Oui. Il viendra. Mais après 2020. Non. Avant c'est mieux. Alternance d'abord. Le pouvoir pour nous aussi. Comme convenu. Aucun problème. Quelle alternance ? Quel parti unifié ?...
Hervé Kpodion | 345
14
Mar
2018
Les deux gros bras du marigot politique ivoirien. Qui étalent toutes leurs divergences. Sur la place publique. On savait le mariage de raison. Mais de grâce ! Arrêtez de servir de mauvais exemples. Tous vos hurlements inspirent même nos gamins en culottes. Qui sèment eux aussi le désordre. Quand ''en haut de en haut'', on ne donne pas le bon e...
Madeleine Tanou | 335
09
Mar
2018
Jeudi 8 mars 2018. Une fois de plus, tu as été célébrée. Dans le monde entier. A travers discours et poèmes. Tous ont embouché la trompette. Pour te rendre hommage. Mais, hélas ! Tes droits sont-ils suffisamment respectés ? Et ton intelligence ? Est-elle évaluée à la mesure de celle de l'autre... ? A méditer, tout simplement !...
Madeleine Tanou | 298
13
Mar
2018
Ces marchés qui explosent. Sans raison. Ces enfants qui n'aiment plus les jouets. Cette effervescence politique et politicienne grippée d'injures. Ces sénatoriales qui devront faire long feu. Une présidentielle loin de la désunion. Parlons-en!  ...
Hermance K.N | 211
05
Mar
2018
Il s'est retrouvé parmi les siens. Et les siens l'ont vomi. Triste et révoltant ! Tant est abominable son œuvre. Haro sur ce Killer particulier ! Elle n'avait que quatre piges, sa victime. Innocente et sans défense. Mais, au-delà de l'émotion, légitime, va-t-on s'arrêter là ? Que faire des commanditaires ? Ce crime ne doit pas r...
Jonas BAIKEH | 279
EN CONTINU
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte