Je l’ai fait avec mon frère jumeau


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
Je me nomme K.S. et mon frère se nomme K.T. Nous sommes jumeaux, Je suis née trois minutes avant lui.

C’était le jour de la célébration de nos 18 ans. Nous sommes sortis en boîte de nuit avec des amis (nous avons les mêmes amis parce que nous fréquentons la même école). Pour cette virée en boite, je me suis habillée de façon très tendance, un petit haut rouge associé à un ‘’collant collé’’ de la même couleur que le haut . Dans les rues, tous les regards étaient rivés sur moi comme si je sortais d’une autre planète. Je me sentais comme une diva. L’alcool, la cigarette, tout était présents dans la boîte pour nous permettre de passer des moments inoubliables. Imaginez donc le degré d’adrénaline.

Un peu ivre, dans le déroulement de la soirée, nos amis nous ont incités à danser mon frère et moi sur un slow (celui de Whitney Houston), il faut dire que mon frère et moi avions des liens très intimes. Il nous arrivait souvent de nous laver ensemble, de partager la même chambre et même moi, d’être jalouse de ces amies. Chose que je ne comprenais pas. En dansant, l’odeur de son parfum m’est montée à la tête, je nous imaginais dans une chambre, en train de faire l’amour. Quand j’ai repris mes esprits, j’ai surpris le regard de mon frère dans mon décolleté, en train de dévorer mes seins avec ses yeux et je lui ai dit: ‘’tu peux les sucer si tu veux’’. Il m’a regardée avec un air étonné et il a souri ensuite.

A la fin du slow, je l’ai pris par la main et nous nous sommes retrouver dans les toilettes, nous nous sommes embrassés. Il a commencé à me caresser les seins, encore et encore. Ma main était dans son pantalon, il a enlevé mon haut, ensuite le soutien gorge. J’ai descendu son pantalon et nous nous sommes retrouvés à même le sol en train de faire l’amour. C’était une très belle soirée d’anniversaire pour mon frère et moi. Même à la maison, on trouvait toujours des excuses pour se retrouver ensemble, sans que les parents ne se doutent de quelque chose. Nous avons été amants pendant un bon moment jusqu’à ce qu’après le Bac, nous partions dans différentes universités.

L'entrée à la fac a marqué la fin de notre idylle. Dès mon premier cours en amphi, j'ai rencontré Paulin, un jeune homme qui me draguait depuis longtemps et que je négligeait parce que je prenais mon pied avec mon frère jumeau. Je l'avais traité autrefois de tous les noms et humilié à cause de son amour pour moi. Il était là, toujours aussi joli, mais avec un petit quelque chose en plus, et ma bêtise en moins aussi pour m'en apercevoir. J'ai bien essayé de lui parler à plusieurs reprises, mais je n'avais droit qu'à des regards méprisants, et c'était justifié. J'avais beau m'excuser pour toutes ces années de méchanceté, bien évidemment, cela ne suffisait pas. Et pendant tout ce temps, moi je tombais sous son charme.

En fin d'année, manque de pot pour lui, on a dû travailler en groupe. Il me parlait enfin et me montrait même de la sympathie. Ce n'est que six mois plus tard que j'ai obtenu notre premier rendez-vous. Et petit à petit, j'ai réussi à lui voler un baiser. Mais un autre obstacle va se présenter à moi. Il s'agit de ses parents qui ne voulaient rien entendre de notre relation. J'ai alors établi un plan d'attaque afin de séduire les parents de Paulin. J'ai commencé par leur écrire une longue lettre sur mes intentions par rapport à leur fils. J'ai envoyé des fleurs pour les anniversaires, les fêtes. Mon coup de maître fut d'offrir un cigare très rare à son père. A partir de là, j'ai obtenu une première invitation à dîner et ainsi de suite pendant un peu plus d'un an. Et tout ce temps sans trahir la promesse que je leur avais faite dans mon courrier : ne pas sortir avec leur fils sans leur accord... Que j'ai finalement obtenue ! Autant vous dire que nos premiers baisers furent mérités et extrêmement appréciés...Aujourd'hui, cela fait 5 ans que nous sommes ensemble et nous envisageons de nous installer sous le même toit très prochainement. Voila mon histoire passionnante avec mon frère que je voulais partager avec vous.

Sephora N (stg)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Star Magazine
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte