Comment depuis Abidjan, DJ Arafat a réussi à créer un malaise profond entre Kaaris et Booba pour se faire une cote


En profitant des brouilles entre Kaaris et Booba pour créer son buzz, DJ Arafat savait très bien qu’il se ferait une bonne petite cote de popularité. DJ Arafat, « le père des buzz » a réussi à profiter du profond malaise entre Kaaris et Booba.

Aussitôt annoncé pour un concert à Abidjan, DJ Arafat qui était alors en tournée européenne, a mis sa machine en branle pour s’attirer l’amitié de Kaaris. Branding récurrents sur sa page Facebook invitant les ivoiriens et notamment les fans de Kaaris à faire le plein du Palais de la Culture de Treichville, le jour j.

À lire cet article : DJ Arafat fait bloquer la Rue Princesse : Ce qui va se passer

Kaaris n’est pas resté insensible à cette marque de sympathie et de solidarité de son compatriote, « son petit ». Une fois à Abidjan, le Franco-ivoirien Okou Gnakouri décide de rendre l’ascenseur à DJ Arafat. Il se déplace même jusqu’à chez lui où un accueil des grands jours lui est réservé. « Les grands marchent avec les grands. Mannnci d'être passé chez moi grando Kaaris. Rdv au Palais à partir de 18h GMT », publiait DJ Arafat quelques heures avant le début du concert de Kaaris.

 

Et Arafat sauva le concert de Kaaris

Tout a failli basculer pour Kaaris vendredi 18 août au Palais de la Culture de Treichville. Alors qu’un fan tentait d’embrasser Kaaris sur scène, il se verra tabasser par les vigiles commis à sa sécurité. Cette scène ne manque pas de susciter une colère noire de certains fans qui manifestent leur mécontentement à travers des jets de bouteilles. Le spectacle est arrêté. DJ Arafat rentre en scène. Il réussit à calmer le public. Kaaris peut remonter sur scène. Après avoir demandé pardon au public, Okou Gnakouri termine son show.

À lire aussi cet article : Gros malaise entre A’Salfo, Arafat et Bailly Spinto : Ce qui a tout gâché

Le lendemain samedi 19 août, comme s’il avait un plan secret en tête, DJ Arafat publie un texte qui en dira long sur son attitude future. « Je suis Beerus Sama le destructeur prêt à tout pour vous mes fans (…) », pouvait-on lire. Ce texte publié, Arafat balance deux heures plus tard les images du concert.  

 

Ce qui a tout gâté

DJ Arafat qui venait ainsi de bénéficier du capital sympathie de Kaaris pour son soutien, va publier le dimanche 20 août une photo de Booba, pourtant « rival » de son « grando ». Il réussit à avoir des Like de Didier Drogba et Booba lui-même. Cette publication va susciter la colère des fans de Kaaris qui accusent Arafat de traître et profiteur. Cela est aussitôt récupéré par les deux rappeurs qui se lancent des piques.  

À lire : DJ Arafat confie : « Bébi Philip a arrêté de m’arranger parce que je suis sorti avec sa copine »

Kaaris également estime que DJ Arafat est loin d’être un homme de bonne moralité. « J’espère que tu ne m’as pas empoisonné quand je suis venu manger chez toi, la veille de mon concert », a-t-il riposté.

De clash en clash, DJ Arafat a réussi à se faire une petite cote de popularité chez les followers des deux rappeurs. Des médias français ont même fait des articles sur les contours de ce clash. Comme quoi, Arafat savait bien ce qu’il faisait en s’attirant la sympathie de Kaaris. De toute façon, il l’a lui-même dit « Booba est mon préféré des rappeurs français ».  

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte